Le radiateur
Le radiateur © radio-france / Justin Folger

Aujourd’hui, Je vous demande de sortir est en direct de Paris. A cette occasion, Arthur Dreyfus reçoit la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton accompagnée du clarinettiste Yom , ainsi que Hoda Makram-Ebeid , chargée de collections et d'expositions à l'Institut du Monde Arabe.

Sonia Wieder-Atherton et Yom pour le Festival Classique au Vert , du 03 août au 15 septembre 2013 à Paris.

Festival Classique au Vert
Festival Classique au Vert © radio-france

La violoncelliste Sonia Wieder-Atherton et le clarinettiste Yom seront présents dans la première partie de Je vous demande de sortir afin de promouvoir le lancement du Festival Classique au Vert . L’émission sera l’occasion pour nos invités de revenir sur la programmation inédite de cette édition 2013, ainsi que sur les points forts du Festival. Sonia Wieder-Atherton et Yom nous feront également l’honneur de nous interpréter ce soir deux titres en live .

Présentation : Véritable invitation au voyage, le Parc floral a été dessiné selon les codes esthétiques des jardins japonais. Dans ce lieu magique où tout n'est qu'ordre et volupté, des collections uniques de bonsaïs, d'iris ou de dahlias voisinent avec les sculptures de l'Italien Volti ou celles des potiers tamouls. Au coin des bosquets ou sur les vertes prairies, s'inaugurent des scènes de concert en plein air où la musique va à la rencontre du public. Durant sept week-ends, familles et touristes sont invités l'après-midi à la découverte de la musique classique dans ce qu'elle a de moins classique ! C'est au cœur de ces croisements entre les pays et les siècles, entre les cultures et les folklores, que Classique au Vert propose des spectacles et concerts ouverts à toutes les oreilles. Cette année, nous allons voyager de la Venise musicale du XVIIe siècle au hip-hop à New York au XXIe, de la comédie musicale à Broadway à l'accordéon de Richard Galliano. Classique au Vert , c'est aussi la surprise de repérer de jeunes talents et d'entendre des artistes rares. Un « mini » festival de piano verra défiler sur la scène des espoirs japonais, tandis que se produiront des formations qui ne viennent quasiment jamais en France, comme l'Orchestre de chambre d'Arménie, l'Ensemble international Musikè ou les tambours japonais. Deux week-ends spéciaux sont proposés, le premier autour d'un immense pianiste et chef d'orchestre, Jean-Bernard Pommier, trop peu présent en France. Le second week-end est consacré au Japon, ce pays du soleil levant qui a compris, aimé et servi notre musique de la plus merveilleuse des façons. En retour, nous découvrirons leur musique et les fameux tambours japonais (Taiko).

Plus d’informations : site officiel du Festival.

Hoda Makram-Ebeid nous parle de l’exposition « Le théorème de Néfertiti » actuellement à l'Institut du Monde Arabe jusqu’au 08 septembre prochain.

Le théorème de Néfertiti
Le théorème de Néfertiti © radio-france

Hoda Makram-Ebeid sera la seconde invitée de notre émission. Chargée de collections à l’Institut du Monde Arabe , et également chargée de l’exposition « Le théorème de Néfertiti », elle viendra nous raconter les spécificités de cet événement culturel, de sa conception à son installation.

Présentation : L’Institut du monde arabe accueille « Le Théorème de Néfertiti ». Cette exposition est le reflet de la volonté de ses deux commissaires, Sam Bardaouil et Till Fellrath, d’interroger, voire de contester les méthodes de présentation avec lesquelles les œuvres d’art sont traditionnellement montrées. Incitant le public à devenir plus critique dans sa façon de regarder les expositions en général, ils l’invitent à réfléchir sur le processus de décontextualisation que subit une œuvre d’art déplacée à travers le temps et l’espace et à questionner l’appropriation dont celle-ci peut faire l’objet. En d’autres termes, il s’agit-là d’une exposition à la thématique ambitieuse et conceptuelle, susceptible de passionner les connaisseurs comme aussi d’attirer le public beaucoup plus vaste des amateurs d’art, en général. En effet, l’exposition opère moult va-et-vient entre culture ancienne et contemporaine – de Ptolémée à Giacometti, de Van Dongen aux polychromies égyptiennes, en faisant un détour par Gilbert et George – et s’intéresse aux relations complexes qui existent entre l’œuvre, l’artiste et l’institution. Qu’est-ce en fait que le théorème de Néfertiti selon les concepteurs de cette exposition ?... Eh bien, ce serait, tout d’abord, l’ensemble des mécanismes, ou encore, des circonstances, qui fait qu’un objet d’art, voire un simple objet, lorsqu’il est offert aux regards et, donc, placé en situation d’être vu, contemplé, admiré – dans un musée, dans une galerie , au sein d’une collection –, voit conséquemment son statut changer, advient à celui d’œuvre d’art, voire d’icône…

Horaires et informations : site officiel de l’Institut du Monde Arabe.

Le répondeur de « Je vous demande de sortir » par Gurwann Tran Van Gie.

Chaque jour, Gurwann orchestre la voix libérée d'auditeurs fantasmés.

Les liens

Page Facebook de "Je vous demande de sortir"

Réécoutez le Répondeur de l'émission

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.