Tous en rond
Tous en rond © radio-france / Justin Folger

Aujourd’hui, Je vous demande de sortir est une nouvelle fois en direct duFestival d’Avignon . A cette occasion, Arthur Dreyfus reçoit le metteur en scène et plasticien Jan Lauwers , l’auteur et metteur en scène Jean-François Peyret , ainsi que le chanteur Ours pour un live en direct.

Jan Lauwers parle de sa pièce, « Place du marché 76 », écrite et mise en scène par ses soins, actuellement au Cloître des Carmes dans le cadre duFestival d’Avignon , du 08 au 17 juillet 2013.

Festival D'avignon
Festival D'avignon © radio-france

Le metteur en scène et plasticien Jan Lauwers sera le premier invité de notre émission. Il viendra promouvoir le spectacle « Place du marché 76 ». La cohabitation (im)possible est l’enjeu crucial des spectacles de Jan Lauwers depuis ces dix dernières années. « La chambre d’Isabella » (2004), « Le bazar du homard » (2006) et « La maison des cerfs » (2008) – qui constituent ensemble la trilogie « Sad Face | Happy Face » – sont autant de récits sur les forces qui (dé)lient un groupe. A l’origine de « Place du marché 76 », Jan Lauwers nous livrera ses méthodes d’écriture et nous dévoilera en partie les coulisses de cette création inattendue. Les représentations seront données durant la mi-juillet 2013.

Synopsis : « Place du marché 76 » est l'histoire la plus noire que Jan Lauwers ait écrite pour sa troupe si pleine de vie. Tandis qu'il tient lui-même le rôle de narrateur et de chef de la fanfare locale, Needcompany, sa troupe, chante et danse l'histoire d'un village. Un village endeuillé par une explosion tragique sur la place du marché. Un bateau tombé du ciel donne le coup d'envoi d'un foisonnement d'images et de musique dans l'histoire épique des villageois. Le deuil et le chagrin, l’inceste et l’enlèvement, la pédophilie et le suicide sont incarnés par les performers au sein d'une communauté ardente dans laquelle survivent l’amour débordant, la joie et le bonheur. Les questions que se pose Jan Lauwers se trouvent au cœur de la politique du XXI siècle. Ce qui soudait jadis une société – la tradition, la religion, l’ethnicité, la nationalité, … – a perdu sa force naturelle et contraignante. Dans « Place du marché 76 », Jan Lauwers présente l'histoire de la délivrance d'une communauté. Le marché a toujours été le point de départ et d’arrivée de manifestations, expressions de la volonté du citoyen. C’est l’endroit de la prise de parole en public. Ce qui concerne la communauté se passe sur la place du marché et inversement : ce qui se passe sur la place du marché concerne la communauté. Avec ce spectacle épique, Lauwers offre au village l'occasion de traverser une sorte de psychanalyse.

Informations et horaires : site officiel du Festival d’Avignon.

Jean-François Peyret pour la pièce « Re : Walden » actuellement en représentation à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, dans le cadre du Festival d’Avignon , du 06 au 11 juillet 2013.

L’auteur et metteur en scène Jean-François Peyret sera présent dans la seconde partie de l’émission. Ce dernier nous présentera le spectacle « Re : Walden ». Cette émission sera l’occasion pour lui de revenir sur les points forts de cette création, ainsi que sur sa mise en scène.

Synopsis : En juillet 1845, Henry David Thoreau construit une cabane près de l'étang de Walden, à quelques miles de Concord, petite ville du Massachusetts où réside sa famille. Pendant deux ans, deux mois et deux jours, l'écrivain américain va se retirer dans ce lieu, y vivre en quasi autarcie, évoluant au contact quotidien de la nature qu'il étudie avec minutie. Neuf ans plus tard, redevenu « hôte de la vie civilisée », il publie, sous le titre Walden ou la vie dans les bois , le récit de son expérience. Un livre dans lequel il compile ses pensées, ses observations et ses spéculations, à la croisée du roman, du journal intime, de l'essai philosophique et de la revue botaniste. C'est de ce matériau inclassable que Jean-François Peyret a voulu faire la charpente de son nouveau spectacle, quittant les lieux de l'expérimentation scientifique pour rejoindre les espaces naturels chers à Thoreau. Mais si le metteur en scène s'aventure sur les chemins de Walden, ce n'est pas pour se faire le chantre d'une politique écologiste, mais bien pour faire du théâtre et continuer de réfléchir à ce qui l'intéresse le plus, à savoir les liens qu'entretiennent le vivant et l'artificiel. En confiant à ses comédiens certains passages de ce texte-fleuve, il fait entendre d'abord la langue d'un grand écrivain, tout en transformant la cabane d'origine en « une machine à écrire » qui produit elle aussi du texte. Un dialogue s'instaure alors entre l'homme et la machine qui génère des « bugs poétiques », dégradant ou augmentant la langue grâce à des procédés numériques, visuels et sonores. Comme toujours, l'humour grinçant de Jean-François Peyret donne à ce théâtre technologique une stupéfiante force vitale qui rejoint celle d'Henry David Thoreau, contestataire appelant à la désobéissance civile, critique virulent d'un monde aliénant. Et si ce théâtre faisant usage de machines était justement le lieu de la désaliénation ?

Informations et horaires : site officiel du Festival d’Avignon.

Le chanteur Ours pour un live inédit.

Ours album EL
Ours album EL © Radio France

Ours , de son vrai nom Charles Souchon, est une artiste atypique. Après des études d’art, il signe en 2007 son premier album dénommé « MI ». Le second, sorti en 2011, prend pour nom « EL ». Les deux accolés forment le mot « MIEL ». C'est comme ça qu’Ours imagine une chanson : « sucrée et apaisante ». Ils ont été quelques-uns à bourdonner de plaisir à l’écoute du « Cafard des fanfares » et autres douceurs, avec lesquelles Ours a tourné presque deux ans, bloquant son compteur à pas moins de 170 concerts. Aujourd’hui, l’artiste-interprète s’est remis à écrire. Après le succès fulgurant de son duo avec la chanteuse britannique Lily Allen, ce soir, Ours nous fera l’honneur de nous interpréter le titre « Silex ».

Ours sera en concert lors du Gala de la Fondation pour la recherche sur Alzheimer le 25 septembre 2013.

Plus d’informations : site officiel.

Le répondeur de « Je vous demande de sortir » par Gurwann Tran Van Gie.

Chaque jour, Gurwann orchestre la voix libérée d'auditeurs fantasmés.

Evénement(s) lié(s)

Festival d'Avignon 2013

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.