Driiiiiiiiiing
Driiiiiiiiiing © radio-france / Justin Folger

Aujourd’hui, Je vous demande de sortir est en direct de Paris. A cette occasion, Perrine Malinge reçoit les écrivains Jean-Baptiste Gendarme et Dominique Noguez , le directeur du Festival « Cabaret Vert » Julien Sauvage et l'artiste Kumisolo pour un live inédit.

Jean-Baptiste Gendarme nous parle de la revue « Décapage », accompagné de Dominique Noguez pour son dernier roman « Une année qui commence bien ».

Décapage
Décapage © radio-france

Le rédacteur en chef Jean-Baptiste Gendarme et l’écrivain Dominique Noguez seront les premiers invités de notre émission. Ils viendront notamment nous parler de leur contribution à la revue « Décapage », revue littéraire semestrielle hébergée par les éditions Flammarion. Par ailleurs, Dominique Noguez abordera en exclusivité avec nous la sortie son prochain roman, « Une année qui commence bien », disponible dès le 04 septembre prochain.

Présentation du livre « Une année qui commence bien » : « Je vais essayer de tout dire. J’ai un retard de sincérité à rattraper, il y a longtemps que j’y pense. » Dans ce récit autobiographique, Dominique Noguez raconte le début tumultueux de sa relation amoureuse avec Cyril Durieux, très beau jeune homme aussi attendrissant que cruel, obsédant et néanmoins volatil. À partir de ses souvenirs, de ses carnets, de ses photos, « sans aucune altération du vécu », l’auteur revient sur cette rencontre qui a profondément affecté sa vie. Entre Paris et le Japon, « Une année qui commence bien » est un voyage au cœur même de l’intimité d’un écrivain qui s’interroge, entre autres, sur la nature de l'amour et sa puissance.

Plus d’informations : blog officiel de la revue « Décapage » et site officiel des éditions Flammarion.

Julien Sauvage pour le Festival « Cabaret Vert », du 22 au 25 août 2013 à Charleville-Mézières (08).

Cabaret Vert
Cabaret Vert © radio-france

L’organisateur Julien Sauvage sera présent dans la seconde partie de Je vous demande de sortir afin de promouvoir le lancement de l’édition 2013 du Festival « Cabaret Vert » dans la région Champagne-Ardenne. L’émission sera l’occasion pour notre invité de revenir sur cet événement culturel incontournable.

Présentation du Festival : Précurseur et toujours fidèle à ses valeurs, le Cabaret Vert s'aventure hors des sentiers battus en associant programmation éclectique et conscience écologique. Un festival à contre-courant où l'on vient pour un artiste, pour une ambiance, une atmosphère et une convivialité singulières. Une programmation associant astucieusement découvertes et artistes reconnus, musique et arts de rue, cinéma et bande-dessinée. Adepte du mélange des genres, un dénominateur commun s’impose néanmoins : le plaisir, la qualité et l’émotion. Partisan de la bonne chère et du bon houblon, insoumis, indomptable et authentique, le festival ardennais cultive l'art de la différence, de sa différence. Accueillant et sans compromis, le Cabaret Vert s'impose désormais comme l'évènement du Nord-est de la France avant la rentrée des classes. Après une édition 2012 record qui a vu 75000 festivaliers se réjouir lors des 4 journées de l’éco-festival, le festival se déroulera à nouveau sur 4 jours du 22 au 25 août 2013 inclus.

Plus d’informations : site officiel du Festival « Cabaret Vert ».

L’artiste Kumisolo pour un live inédit.

Kumisolo La femme japonaise
Kumisolo La femme japonaise © radio-france

Avant de devenir Kumisolo , Kumi est née au Japon. À l'adolescence, elle voit un film de Jean-Luc Godard avec Anna Karina et se dit: "Paris, c'est ici qu'il faut vivre". Une fois arrivée, elle joue à la boulangère comme Kiki la petite sorcière, vend des habits aux parisiennes, tout en suivant des cours de cinéma pour décortiquer tout le charme de la Nouvelle Vague. Mais elle n'est pas venue seule du Japon, elle a aussi amené avec elle toute la musique qu'elle avait en tête. Elle devient une des trois filles du Konki Duet, pop électrisante, où se mêlent et s'emmêlent japonais, français et anglais. Puis Kumi se transforma en Kumisolo, pour accomplir seule une musique entêtante bercée de diverses inspirations allant de Bob Dylan à Elli et Jacno. Évoluant sans cesse, Kumi est partout à la fois.

Dans les vagues, sa peau pâle, éclairée par le clair de lune, vous invite à l'embrasser sur un air de surf music. Dans vos oreilles, elle saura jouer la femme japonaise et faire vibrer la corde sensible du shamisen (instrument de musique traditionnel à cordes pincées utilisé en musique japonaise). Dans les transports en commun, Kumi fait chanter le quotidien, tout comme Jacques Demy faisait chanter les mécaniciens. Dans les supermarchés bios, un appel au vol est lancé, mais ne le prenez pas trop au sérieux au risque de vous faire traiter de chapardeuse. Et après des années en France, Kumi nous montre qu'elle a fait beaucoup de progrès en français mc solaarien, et avoue (enfin!) être une victime de la mode.

Ce soir, Kumisolo nous fera l’honneur de nous interpréter le titre « Transports en commun ». Retrouvez la en concert le 14 septembre à Lille.

Plus d’informations : site officiel de Kumisolo.

Le répondeur de « Je vous demande de sortir » par Gurwann Tran Van Gie.

Chaque jour, Gurwann orchestre la voix libérée d'auditeurs fantasmés.

Les liens

Page Facebook de "Je vous demande de sortir"

Réécoutez le Répondeur de l'émission

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.