Frédéric Mitterrand reçoit Jacques Doillon et Sara Forestier pour la sortie en salles de "Mes séances de lutte" le 6 novembre. Avec Sara Forestier et James Thiérrée.

James Thiérrée et Sara Forestier
James Thiérrée et Sara Forestier © KMBO

Une jeune femme prétexte l’enterrement de son père pour retrouver un voisin plutôt charmant, et tenter de comprendre pourquoi elle a interrompu le rapport amoureux amorcé avec lui quelques mois plus tôt. Ils se retrouvent et rejouent la scène où sa dérobade a empêché leur histoire de commencer.

Ils s’y essaient, se débattent, s’empoignent, tout en se rapprochant. Ils se frottent, se cognent l’un contre l’autre et s’amusent à dialoguer avec autant de fantaisie que de gravité, et à entrer dans une lutte de plus en plus physique.

Ils vont finir par se lier l’un à l’autre au cours de séances quotidiennes qui ressemblent à un jeu. Par-delà leur joute verbale, cette confrontation devient une nécessité pour essayer de se trouver, un curieux rituel auquel ils ne peuvent échapper.

Peu à peu, l’évidence qu’il faudra que quelque chose se libère entre eux pour que ces luttes soient enfin devenues une vraie lutte d’amour .

James Thiérrée et Sara Forestier dans "Mes séances de lutte" de Jacques Doillon
James Thiérrée et Sara Forestier dans "Mes séances de lutte" de Jacques Doillon © KMBO

Evénement(s) lié(s)

Mes séances de lutte

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.