Frédéric Mitterrand reçoit le réalisateur français Sébastien Lifshitz pour la parution du livre "Les Invisibles" aux éditions Hoëbeke. Dans les libraires le 15 octobre 2013, "Les Invisibles" réunit la collection de photographies amateur de Sébastien Lifshitz, qui est à la base du film éponyme.

Les invisibles
Les invisibles © Anonymes/collection de Sébastien Lifshitz

"Collectionneur de clichés amateurs depuis une vingtaine d’années, Sébastien Lifshitz a commencé par amasser des images des années 1900 à 1960 représentant des couples homosexuels, avérés ou mis en scène. Trouvées aux puces ou dans les vide greniers, ces images le fascinent. Les couples représentés semblent profondément heureux et les photos dans leur ensemble témoignent d’une liberté incroyable bien loin des idées reçues qui présentent invariablement l’homosexualité du côté de la lutte, du secret ou de la souffrance. Sur ces photos, les couples se succèdent certains posent traditionnellement – « regard caméra », en affichant une sérénité rassurante, main dans la main, yeux dans les yeux – d’autres comme ces deux femmes créent la surprise en posant telles des mariés en crinoline et haut de forme. C’est cette collection étonnante qui a donné à Sébastien Lifshitz l’idée et l’envie de redonner une voix à ces anonymes ce qu’il fait précisément dans son documentaire Les Invisibles. Grand succès au cinéma, le film a en outre été récompensé par le prix du meilleur documentaire à la dernière cérémonie des César. Révéler cette collection aujourd’hui c’est donc pour lui l’occasion de témoigner autrement de la vie de ces gens et de leur époque, c’est aussi revenir à la source de ce succès qu’a été Les Invisibles"

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.