Frédéric Mitterrand reçoit Anna Karina pour son album «La Petite Sirène», où elle modernise le conte d’Andersen, mis en chansons par Philippe Eveno.

Egérie de la Nouvelle vague, Anna Karina s’est également illustrée en chantant « Anna », la seule comédie musicale de Serge Gainsbourg créée en 1967. En 2000, elle publie l’album « Une histoire d’amour » coécrit avec Philippe Katerine. Depuis deux ans, Anna Karina adapte les contes d’Andersen, son compatriote. Modernisés et mis en musique, ces histoires font écho à notre époque, comme c’est le cas ici avec « La petite Sirène » qui traite de la gloire, de l’écologie et du thème éternel de l’amour impossible.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.