Le ministre de l'Intérieur a mobilisé 7400 policiers et gendarmes pour tenter de contenir les 1000 à 2000 militants radicaux attendus dans la capitale. Le chef de l'Etat a demandé la plus grande fermeté face au risque de violences.

A Toulouse, ce 1er mai pourrait marquer la convergence des luttes entre syndicats traditionnels et gilets jaunes. 

Au Vénézuéla, au lendemain d'une journée d'affrontements, Juan Guaido appelle ses partisans à descendre de nouveau dans les rues. 

Des réfugiés tibétains en grand difficulté aux portes de Paris

La descente aux enfers continue pour le PSG battu hier soir par Montpellier 3 à 2 

Retour sur la mort d'Anémone, hilarante Thérèse, boulversante Marcelle .. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.