Maintenu à son poste par le premier ministre, François de Rugy va devoir justifier toutes les dépenses engagées alors qu'il était président de l'assemblée nationale. Sous peine de devoir rembourser chaque euro contesté. Le gouvernement entend ainsi agir vite pour maîtriser l'incendie.

François de Rugy
François de Rugy © AFP / GEORGES GOBET

Les autres titres de ce journal :

  • A Paris, Cédric Villani se donne l'été pour réfléchir alors que Benjamin Griveaux est déjà en campagne sur les marchés. 
  • Une reconstitution de l'attentat raté du Thalys aura lieu à l'automne. C'est une information France Inter
  • Un étiquetage plus précis bientôt sur les pots de miel. 
  • La planche des belles filles a rendu son verdict... Alaphillipe n'est plus maillot jaune et Bardet a quasiment perdu tout espoir de gagner le Tour de France.
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.