Six semaines de confinement, c'est ce que préconise le conseil scientifique qui conseille Emmanuel Macron alors que le cap des 1000 morts a été franchi hier en France.

Malgré les propos rassurants, les drames se multiplient dans le huis clos des EPHAD. 

La libération de plusieurs milliers de détenus en fin de peine pour éviter la propagation du virus dans des prisons surpeuplées. 

Des ordonnances pour permettre à certaines usines de tourner à plein régime . 

L'Etat d'urgence décrété en Cote d'Ivoire

Et la solitude, plus que jamais difficile à supporter 

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.