C'était il y a un siècle exactement. 96 morts et 200 blessés. 96 morts pour rien. Une bataille de trop que mêmes les autorités militaires françaises ont voulu caché.

Vue de Vrigne-Meuse, à côté de la tombe d'Augustin Trébuchon
Vue de Vrigne-Meuse, à côté de la tombe d'Augustin Trébuchon © AFP / FRANCOIS NASCIMBENI
1 min

La bataille de Vrigne-Meuse

Par Géraldine Hallot

Difficiles négociations sur l'assurance chômage. Avec pour objectif de faire près de 4 milliard d'euros d'économies

1 min

Négociations difficiles sur l'assurance chômage

Par François Rauzy

L'inquiétude des Américains qui craignent que Donald Trump ne mette fin à l'enquête sur l'ingérence russe pendant la présidentielle

1 min

Les soutiens à Robert Mueller sur l'enquête russe aux USA

Par Grégory Phillipps

Le rugby tricolore féminin qui enchaîne les victoires. Et qui joue ce soir face à l'ogre black en test match

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.