Retour à Trèbes, à la veille des commémorations de l'attentat qui avait coûté la vie à 3 personnes dans un supermarché. Une jeune collègue gendarme du héros, Arnaud Beltrame, présente au moment du drame, témoigne pour la première fois au micro de France Inter

Margaux a secouru des victimes pendant la prise d’otages.
Margaux a secouru des victimes pendant la prise d’otages. © AFP / ERIC CABANIS

- 1 an après l'attentat de Trèbes, une collègue d'Arnaud Beltrame se confie pour la première fois à France Inter sur le drame qu'elle a vécu dans le supermarché.  Elle se prénomme Margaux. Jeune gendarme de 28 ans. Le 23 mars, l'année dernière, elle était en service quand le terroriste a répandu l'horreur dans l'Aude. 

Un homme tué et un blessé d'abord, à Carcassone. Et cette prise d'otages au magasin Super U de Trèbes qui a fait trois victimes :  un employé, un client et le colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame. On se souvient tous de son geste héroïque. Margaux, elle, est entrée dans le Super U pendant la prise d’otage. Elle a secouru des victimes. Rémi Brancato l’a rencontrée près de Trebes. L'émotion est encore forte un an après l'attentat.

La ville de Trèbes commémorera demain les morts de l’attentat. Selon nos informations, le Premier ministre, Edouard Philippe, se rendra à Carcassonne et assistera aux cérémonies à Trèbes.

1 min

Une gendarme de Trèbes raconte pour la première fois l'attentat un an après.

Par Rémi Brancato

Egalement au sommaire du journal.

- Le Brexit reporté de 2 semaines. Theresa May a convaincu hier les dirigeants européens. C'est un début. Elle va maintenant devoir convaincre le Parlement, encore une fois, de voter l'accord de divorce.  

1 min

Le Brexit et Erasmus

Par Sonia Princet

- A l'étranger toujours, la reconnaissance par Donald Trump de la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan. Décision encore radicale de la part des Etats-Unis, saluée par Benyamin Netanyahou, mais qualifiée par Damas ce matin d'irresponsable.

- En France, le Conseil constitutionnel donne le feu vert pour l'utilisation des tests osseux pour déterminer l'age des jeunes migrants et décider de leur expulsion ou non. Plusieurs associations et des avocats souhaitaient leur interdiction à cause du manque de fiabilité de l'examen. 

- Et puis, direction Lille pour tous les fans de séries : 2ème édition du prestigieux festival Séries Mania. France Inter est partenaire. Bruno Duvic fera son journal de 13h en direct du Palais des Beaux-Arts, suivi d'un débat hors antenne avec les auditeurs, et Par Jupiter à 17h.

1 min

Festival Séries Mania.

Par Mathilde Dehimi
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.