C'est une pratique amenée à se généraliser. Des robots pour se faire retirer l'utérus, la prostate ou la thyroïde. Une opération qui va devenir de plus en plus légère. Plus besoin d'être hospitalisé longuement. Grâce à la précision de l'automate, les patients peuvent ressortir 3 heures seulement après l'intervention

Une autre expérimentation, humaine celle ci. Et si les facteurs devenaient bientôt chefs de gare. La SNCF leur propose de passer une tête dans des petites haltes sans surveillance. Les syndicats s'y opposent.

Noël en prison. Nous serons avec des détenus en Normandie

Alerte aux vols de cheveux et plus précisément de dreadlocks en Afrique du sud

Début cette nuit de la Sydney Hobart, l'une des courses en mer les plus dangereuses

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.