Marc Fauvelle

A la Une ce matin, le silence du Président…

Une heure d'interview, des réponses sur le chômage, sa vie privée, ou même la réforme du permis de conduire. Mais rien, pas un mot sur l'Europe, ni sur les élections du 25 mai. Le silence de François Hollande hier matin sur BFMTV n'a pas échappé à l'opposition ni d'ailleurs à ses propres amis. "La défaite, on va la prendre quoi qu'il arrive, alors autant faire campagne la tête haute" se lamente un député socialiste... A l'Elysée, on réfléchit en ce moment à une tribune que François Hollande pourrait faire publier dans la presse dans les jours qui viennent pour rappeler les grands défis européens.

Au PS, on rejoue l'épisode Florange

Il y aura comme un goût de retrouvailles mardi prochain à Metz où le ministre de l'économie Arnaud Montebourg viendra soutenir l'ancien syndicaliste des hauts fourneaux Edouard Martin, devenu tête de liste du PS dans la région Est. Les deux hommes se connaissent bien, et ils s'apprécient. On se souvient que c'est un coup de fil d'Edouard Martin qui avait convaincu entre autres, Arnaud Montebourg de ne pas démissionner du gouvernement, alors que son projet de nationalisation du site avait été retoqué par Matignon.

Tout bien réfléchi, Jean-Luc Mélenchon fait marche arrière...

Il renonce finalement à faire interdire l'entrée de ses meetings aux journalistes du Monde . Un revirement qu'il met sur le compte de la crise que traverse aujourd’hui le journal. Je le cite : "Par mesure de bienveillance et de compréhension pour les difficultés rencontrées par ces professionnels, j'accepte la présence éventuelle de journalistes du Monde dans mes meetings et je renonce à faire filmer leurs agissements hostiles" fin de citation...

Et chaque jour, nous continuons de vérifier une idée reçue sur l'Europe…

Question ce matin : L'Europe coûte-t-elle cher à la France ? Vrai ou faux ?

Le Vrai/faux de l’Europe par Delphine Simon. __

Le chiffre du jour

Connaissez-vous le nom du président de la commission européenne ? A cette question, posée par l'institut Harris Interactive pour LCP et Le Parisien , 26% seulement des Français donnent la bonne réponse : le portugais José Manuel Barroso, qui va d'ailleurs céder sa place après les européennes.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.