Après une énième élimination en Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain n'a remporté qu'un seul titre sur la dernière saison. Les supporters se disent déçus, blessés ou en colère. Arnaud Hermant, journaliste du quotidien l'Équipe, spécialiste du club, fait le bilan.

Edinson Cavani célèbrait le titre de champion de France en Ligue 1, le 18 mai 2019, avec les supporters à l'issue du match contre Dijon
Edinson Cavani célèbrait le titre de champion de France en Ligue 1, le 18 mai 2019, avec les supporters à l'issue du match contre Dijon © AFP / Franck Fife

En 2019, c'est une défaite contre Manchester United qui ferme, pour la troisième fois consécutive, les portes des quarts de finale de la Ligue des Champions au Paris Saint-Germain (PSG), ce club qui n'a jamais gagné le trophée

Arnaud Hermant est journaliste pour L'Équipe. Il suit le PSG depuis 2002 et revient sur cette dernière saison :

Le PSG est redevenu la risée du football européen.

Sur la saison 2017 - 2018, le PSG décroche quatre trophées sur le plan national. Difficile de faire mieux.

Au PSG, le mieux n'a qu'un nom, ça s'appelle la Ligue des Champions.

Selon le journaliste, l'objectif cette saison était soit de remporter la Ligue des Champions, soit de dépasser l'étape "record" des quarts de finale.

Mis à part le Trophée des champions, le PSG n'a remporté qu'un seul titre sur la saison 2018 - 2019 : le Championnat de France.  La saison est "ratée" pour le spécialiste du club.

Un club au budget XXL

Aujourd'hui, pour gagner en Ligue des Champions, il faut quand même avoir un gros budget.

Du Real Madrid au Bayern Munich, ce sont, le plus souvent, des "mastodontes européens" qui remportent la compétition. Le budget colossal du PSG est donc une "étape" pour décrocher le trophée de la Ligue des Champions. 

En 2018, le quotidien l'Équipe classait le PSG comme le club le plus riche de la Ligue 1 avec 500 millions d'euros de budget annuel.

Il ne suffit pas d'avoir de l'argent, il ne suffit pas d'avoir de très grands joueurs.

Selon Arnaud Hermant, le problème vient peut être du "laisser-aller" au sein du club.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.