Nathalie Mathieu, co-présidente de la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants, revient sur l’affaire Olivier Duhamel déclenchée par la parution du livre Familia Grande de sa belle-fille, Camille Kouchner.

Dans son livre paru le 7 janvier 2021 Camille Kouchner fait le récit de l’inceste subi par son frère jumeau, Victor, et commis par son beau-père, le politologue Olivier Duhamel. 

On sait depuis longtemps qu’il y a beaucoup de victimes d’incestes, beaucoup plus qu’on ne le dit et beaucoup plus que les chiffres ne le montrent.

Une affaire qui a permis une certaine libération de la parole 

L’affaire Olivier Duhamel a permis une « certaine libération de la parole » dans la mesure où ce sont uniquement des adultes qui ont témoigné et non des enfants actuellement victimes. Pour Nathalie Mathieu, les tweets #MeTooInceste sont un moyen pour leurs auteurs de protéger les autres et d’éviter que les enfants, aujourd’hui et demain, soient à nouveau victimes d’inceste.   

Des précédents comme l’affaire Gabriel Matzneff…

En 1986, une anonyme, Eva Thomas, a témoigné sur le plateau des Dossiers de l’écran. Nathalie Mathieu explique qu’à cette époque on disait « on ne peut plus faire comme si ça n’existait pas, la parole est libérée ». Et pourtant force est de constater qu’en 2021 on ne s’est toujours pas emparé du sujet qui revient régulièrement…

Il y a régulièrement des témoignages et pourtant le silence retombe toujours.

Un mal nécessaire pour faire avancer les choses ?

Pour Nathalie Mathieu, il a une « prise de conscience ». La grande différence avec les années 90 c’est la force des réseaux sociaux.

Toute victime a accès à l’expression publique. C’est en ça que ce mouvement de libération de la parole va permettre de faire avancer les choses.

Quel impact sur le politique ? 

Pour qu’il y ait un impact sur le politique, il faut que cette prise de conscience soit assortie de propositions concrètes. C’est d’ailleurs le rôle de la commission. A la rentrée une plateforme d’écoute téléphonique à destination des victimes adultes va d’ailleurs être mise en place…

L'équipe
Thèmes associés