Depuis le 18 juin, trois astronautes chinois ont emménagé à bord de la station spatiale expérimentale Tiangong 1, en orbite autour de la Terre. Le 18 juin, leur vaisseau Shenzhou 9 s’était amarré à la station en mode automatique. Autrement dit, les astronautes n’avaient effectué aucune manœuvre. Mais hier, après une semaine passée dans la station, tous les trois sont allés dans le vaisseau Shenzhou, ils ont fermé la porte et se sont séparés de Tiangong. Après s’en être éloignés de 400 m, ils sont revenus, cette fois, en pilotant manuellement le vaisseau pour s’amarrer de nouveau.La manœuvre a été réussie et après cette excursion, tout le monde est rentré dans la station.L’événement peut sembler anodin, tant les Américains et les Russes ont l'habitude de ce genre de choses depuis plus de 50 ans. Mais depuis les années 1960, aucune autre nation n’avait refait ce chemin technologique.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.