En France, la campagne pour la présidentielle a déjà commencé. Quel rapport avec l'astronomie et l'espace me direz-vous... Et bien imaginez que l'un des challengers, par exemple François Bayrou, nous annonce solennellement, comme promesse : "je m'engage à ce que la France, avant la fin de mon mandat, ait entrepris la construction d'une base lunaire". Ou bien, que François Hollande, pour espérer battre un plus que probable président-candidat, s'aventure à dire : "Il faut aller de l'avant ! Que diable ! Installons-nous sur la Lune !"

Je vous laisse imaginer le peu d'impact et surtout le manque de crédibilité que cela aurait, ici en France...

Et bien figurez-vous que c'est exactement ce qui se passe outre-Atlantique, dans la pré-campagne américaine. L'un des candidats aux primaires républicaines, Newt Gingrich a déclaré mercredi dernier "A la fin de mon second mandat, il y aura une base permanente sur la Lune et elle sera américaine !"

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.