Dans le 6/9 du weekend, chaque samedi, nous jetons un coup de projecteur sur l’actualité vue de l’étranger avec notre partenaire Courrier International. Cette semaine, le journaliste Sébastien Hervieu évoque les reflux populistes qui gagnent l'Espagne et une mystère médiéval français qui fascine les Britanniques.

Une banderole sur laquelle on peut lire «Nous ne voulons pas de réfugiés» lors d’une manifestation organisée par le parti politique d’extrême droite Espana 2000 (E-2000) contre l’arrivée du navire de sauvetage Aquarius à Valence le 16 juin 2018.
Une banderole sur laquelle on peut lire «Nous ne voulons pas de réfugiés» lors d’une manifestation organisée par le parti politique d’extrême droite Espana 2000 (E-2000) contre l’arrivée du navire de sauvetage Aquarius à Valence le 16 juin 2018. © AFP / PAU BARRENA

Traumatisée par la dictature franquiste, l'Espagne a longtemps fait figure de pays européen protégé de la montée de l'extrême droite. Mais depuis l'arrivée du socialiste Pedro Sanchez au pouvoir cette année et la politique d'accueil des migrants, certaines voix populistes s'élèvent, inquiétant notamment la Commission européenne...

Pour finir, Sébastien Hervieu nous présente un article paru dans le Guardian britannique qui raconte à ses lecteurs l'histoire de l'épidémie de danse qui saisit les Strasbourgeois en 1518.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.