A la une de Courrier International, cette semaine, : "Etats-Unis / Chine, le combat du siècle". Retour sur la guerre commerciale qui oppose les deux premières économies mondiales. Et puis, cap sur Nigéria : Chimamanda Ngozi Adichie raconte Lagos.

La guerre commerciale Chine/Etats-Unis : menace mondiale !
La guerre commerciale Chine/Etats-Unis : menace mondiale ! © AFP / NICOLAS ASFOURI

Le Wall Street Journal, à New York, annonce que "les liens si forts entre les économies américaines et chinoises semblent voués à se défaire". Plusieurs signes. Le commerce, par exemple : les fabricants américains de chaussures, d’appareils photos ou encore d’Iphone, cherchent aujourd’hui à implanter leur production en Chine. Selon le quotidien économique, Washington limite les investissements chinois aux Etats-Unis. La Maison-Blanche craint que Pékin prenne le contrôle d’entreprises stratégiques. Pour un spécialiste cité par le Wall Street Journal, on assiste aujourd’hui à "une version économique de la guerre froide", et il faut "tout faire pour l’éviter".

Pour le Financial Times, à Londres : 

Le conflit contre la Chine est la mauvaise guerre, livrée de la mauvaise manière et sur le mauvais terrain

De l’autre côté du monde

A Hong-Kong, on juge que cette confrontation n’aura pas de vainqueur. Selon le South China Morning Post, les deux puissances sont "tellement étroitement imbriquées qu’une guerre commerciale totale risque d’être catastrophique pour les deux pays". Pour les deux économies, mais pas seulement. Cette guerre commerciale pourrait aussi avoir de lourdes conséquences pour le reste du monde. Puisque dans ce conflit, chaque entreprise est obligée de prendre parti : soit pour Washington, soit pour Pékin. Et le commerce international ne peut qu’en pâtir. 

Avec Courrier International, mettons les voiles sur Lagos, la capitale économique et culturelle du Nigéria. 

Tout le monde se plaint de Lagos, mais personne ne veut en partir

Lagos, ville fascinante que la romancière Nigériane Chimamanda Ngozi Adichie raconte dans un texte magnifique. Un extrait : "[Cette ville] répondra à votre amour par une étreinte, et à votre haine par un haussement d’épaules."

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.