Par Gaël Branchereau, journaliste de l'Agence France Presse à Hong Kong

Police de Hong Kong
Police de Hong Kong © Ian Fuller

La police de Hong Kong semble avoir des pratiques très douteuses dans le cadre d’enquêtes sur la prostitution.

En effet, à Hong Kong, les policiers ont le droit de solliciter des "prestations" sexuelles des prostituées pour "les besoins de l'enquête".

Une organisation de défense des droits des travailleuses du sexe affirme avoir reçu 203 plaintes visant des policiers ce dernier semestre, dont 32 qui les accusent d'avoir reçu des services sexuels gratuitement, mais aussi d'avoir effectué des arrestations arbitraires et exercé des pressions sur ces prostituées pour faux témoignages.

Vous pouvez lire cette dépêche en suivant ce lien.

Retrouvez d'autres informations, dépêches et articles sur le site de l'AFP : http://www.afp.com/fr.

Les liens

AFP

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.