Cette ancienne reporter de guerre a troqué sa caméra contre des conserves ! Et ses petits pots contiennent du bon et du bio : sauces, confitures, marmelades et pâtes à tartiner vertueuses

Ranwa Stephan
Ranwa Stephan © Les délices de l'Ogresse

Elle a lancé en 2018 une campagne de financement participatif (KissKissBankBank) pour démarrer sa conserverie artisanale bio et éthique à La Courneuve, en Seine-Saint-Denis.

Des fruits et légumes de saison et bio, et un mot d’ordre : du goût ! Pas d’additifs, pas de conservateurs, ni même de pectine dans les confitures. 

  • Engagement éthique : agriculteurs d’IDF et partenariat avec Ethiquable pour le sucre et le chocolat. 
  • Développement durable : l’Ogresse composte ses déchets organiques chez ses voisins de Zone Sensible, le packaging de ses produits est minimaliste et souvent de récup’. 
  • Et enfin, bel effort : c’est une station hydraulique du Tarn qui fournit son laboratoire en électricité quant au gaz, il s’agit d’un bio-méthane produit en Bretagne.

Dans sa boutique en ligne, on trouve :

  • Une pâte à tartiner « chocolat noir cacahouète » avec du chocolat noir issu du commerce équitable et amandes et des cacahouètes bio
  • Un caviar d’aubergine fumée composé à 92% de légume, tout bio encore une fois (sauf le sel)
  • Une confiture figue, anis vert, sésame

Chaque produit raconte une histoire, un pan de la vie de Ranwa, de son Orient natal parfumé d’épices jusqu’à son jardin de la Courneuve dont elle a tiré par exemple un heureux mariage entre des oranges de Sicile et son géranium odorant.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.