Ils sont plus habitués à parler qu'à écouter, mais ce soir dans l'Afrique en Solo, les Camerounais Binda Ngazolo et Emil Abossolo se plient à l'exercice de la discothèque !

Binda Ngazolo sur le plateau de l'Afrique en Solo
Binda Ngazolo sur le plateau de l'Afrique en Solo © Radio France

La discothèque présentée dans cette émission est celle de deux beaux parleurs, le conteur Binda Ngazolo et l'acteur Emil Abossolo !

Les contes, Binda Ngazolo est tombé dedans quand il était petit. Dans sa famille, conter est une tradition. C'est un moment partagé entre toutes les générations. C'est sa grand-mère qui lui a donné le goût des belles histoires. Depuis, il déclame ses contes pour partager les expériences que la vie recèle. Pour les écrire, le camerounais s'inspire de la tradition pour parler de la modernité, mais aussi des cultures urbaines et plus particulièrement du slam.

Il intervient en Afrique et en Europe, dans les écoles et dans les centres culturels. Il a mis en place un collectif de jeunes poètes et conteurs urbains en Côte d'Ivoire, son pays d'adoption.

https://www\.youtube\.com/watch?v=aMN7F3Ue4\-A&list=PLQmP87H0IDxxJMpdzxSmi\_PQ2rkil1qQM&index=5

Lui aussi sait manier les mots mieux que personne. Tout comme son compère Binda Ngazolo, Emil Abossolo, acteur de profession, se nourrit de son expérience d'expatrié pour incarner de nombreux personnages. Il est le père Damien Mara dans Plus belle la vie, l’immortel Luter dans Highlander; le général Adjunwa dans Hitman, le terrible Rufus dans Ezra; l’implacable colonel Aboubacar dans Qui sème le vent, le député radical dans Africa Paradis; le dynamique prof de sport dans Ma 6 T va craquer. Et sur scène : le roi de la Tragédie du roi Christophe d’Aimé Césaire à la cour d’honneur d’Avignon, le spectre et l’oncle dans Hamlet, mise en scène par Peter Brook.

Tous les deux partagent une véritable passion pour Fela Kuti, l'inventeur nigérian de l'afrobeat. Un véritable prophète pour eux dont ils décryptent le sens de ses chansons. On fêtera demain les 22 ans de la mort du Black President, héros de tout un peuple, les laissés-pour-compte du boom économique des années 70 au Nigéria lié à l'exploitation pétrolière, ceux qui le soutenaient dans son combat contre la dictature militaire et la corruption qui gangrène les élites. 

Binda Ngazolo a consacré plusieurs articles sur Fela dans le magazine Pan African Music : Histoires de Fela : un cercueil pour le chef de l’État

Histoires de Fela : Sorrow, Tears and Blood

A partager sans modération !

La playlist du jour

  • Observation Is No Crime - Fela Kuti
  • Confusion - Fela Kuti
  • Roforofo Fight - Fela Kuti
  • Yellow Fever - Fela Kuti
  • Gentleman - Fela Kuti
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.