L’Afrique suit cette conférence avec grand intérêt et beaucoup d’inquiétude car il est déjà le continent le plus chaud de la planète et le moins responsable du réchauffement du climat mis à part l’Afrique du Sud qui dépasse le seuil de pollution soutenable.

Et, si l’objectif d’un réchauffement de 2 degrés est atteint au niveau mondial, l’Afrique se réchauffera d’au moins 3 degrés d’après le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, le GIEC.

Le continent noir se sent donc victime d’une injustice climatique vu que ce sont les pays d’Europe et d’Amérique du Nord qui sont les plus grands pollueurs de la planète.

Comment sortir du piège climatique dans lequel la pollution mondiale a enfermée l’Afrique ?

Pour la Fondation de l’Ecologie Politique, le journaliste Benjamin Bibas et le collectif Wangari Maathai ont interrogé six écologistes africains.

Leur travail est consignées dans un document sur le net sous forme d’un livret intitulé COP21 : réparer l’injustice climatique en Afrique

Ce soir dans L’Afrique en Solo nous vous proposons de jeter une oreille sur les avis et propositions ces écologistes africains.

Evénement(s) lié(s)

Festival Africolor 2015

BEAUTÉ CONGO 1926-2015 - CONGO KITOKO

Les liens

L'Afrique en Solo est aussi sur Facebook!

"COP21 : réparer l'injustice climatique en Afrique" sur le site de la Fondation de l'Ecologie Politique Les Notes de la FEP #7 - COP21 : réparer l’injustice climatique en Afrique Publié le 24 novembre 2015  Par Benjamin Bibas et le collectif Wangari Maathai

Le site officiel de la COP21 La France va accueillir et présider la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21/CMP11), aussi appelée « Paris 2015 », du 30 novembre au 11 décembre 2015.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.