Qui a influencé qui ? Qui a le plus d'influence, la musique africaine ou la musique occidentale ? Ce soir, Soro Solo tchipe ces questions. Pragmatique, ce qui l'intéresse, c'est le résultat : le métissage ! Il vous embarque dans le royaume des tempos croisés !

Tempo croisé de mains tendues.
Tempo croisé de mains tendues. © Getty / pixelfit

Aujourd'hui, rencontre avec des Réunionnais qui apportent un nouveau souffle à un style typique de leur île, le maloya, et un burkinabé chanteur d'afroreggae !

Invités

Saodaj vient du mot portugais « Saudade », qui désigne une sorte de sensation de manque. Ce qui manquait aux cinq membres de ce groupe réunionnais, c'était d'apporter leur pierre à un des genres majeurs de leur île : le maloya. Ils disent faire du maloya « nomade », puisant leur inspiration dans les bruits de la vie locale, et questionnent les beautés et les dérives de notre temps. Le mélange des percussions traditionnelles réunionnaises et des envolées vocales proches de la transe remet au goût du jour le maloya, un genre apporté par les esclaves venus d’Afrique de l’Est ou de Madagascar.

Le groupe Saodaj a sorti un EP, Pokor Lèr, en 2018. Ils seront en concert ce soir, mercredi 7 Août, au Festival Rock on the l’Oule à La Motte Chalencon (26), puis en Suisse.

Karim Sanou, dit Jahkasa, est né au pays des hommes intègres, le Burkina Faso, dans une famille bwamou de griots. Après avoir fait ses armes avec ses cousins dans les fêtes locales de Ouagadougou, il intègre à seulement 10 ans la troupe Allah-Deme en tant que balafon soliste.

Le balafon est au centre de ses compositions, tant et si bien qu'il qualifie sa musique de "balafon reggae", un style à la croisée des artistes traditionnels mandingues ((Salif Keita, Amy Koité), et les artistes reggae (Bob Marley, Tiken Jah, Alpha Blondy ou Lucky Dube) que Jahkasa a découvert plus tard. Il en résulte un son moderne où la guitare, le balafon, et les percussions traditionnelles se superposent à des textes engagés qui évoquent la Françafrique, mais aussi de manière plus large les relations humaines.

Jahkasa sortira son troisième album, Née chikora, le 23 Août. Enregistré entre le Burkina Faso, Lyon et l'île  de La Réunion, il le défendra sur scène le 2 Octobre à Villeurbanne près de Lyon, la ville où il réside, à Paris au Petit Bain le 3 Octobre, et à Toulouse le 5 Octobre.

La playlist du jour

  • Saodaj - Mimoz
  • Saodaj - Somin l’Amour
  • Saodaj - Pokor Lèr
  • Saodaj - Dans Les Dunes
  • Saodaj - Ils Arrivent
  • Saodaj - 5/8
  • Jahkasa - Ma Tradition
  • Jakasa - Né Shikora
  • Jahkasa - Gare à Vous
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.