Le dernier dimanche de chaque mois, L'Afrique en Solo investit le studio 105 pour vous offrir des lives.

bandeau bombino
bandeau bombino © Radio France / Ron Wyman

BOMBINO

Omara « Bombino » Moctar, né Goumour Almoctar, est né le 1 janvier 1980, à un camp nomade situé presque une centaine de kilomètres nord-est d’Agadez. Il fait partie de la tribu Ifoghas. Il est élevé dans la foi musulmane, dont les valeurs principales sont l’honneur, la dignité, et la générosité.

En 1990, la première révolte des Tuaregs commence en Mali et Niger, quand les commandos Touaregs montent une attaque contre le militaire et le gouvernement. Les gouvernements montent une contre-attaque, nommant les Touaregs comme ennemies de l’état, et les exilant. Bombino fuit avec son père et sa grand-mère, s’établant en Algérie où ils avaient de la famille. Un jour, quelques membres de sa famille arrivent du front de la rébellion, apportant avec eux deux guitares qu’ils laissent avec Bambino pendant quelques mois. Bombino les utilise pour s’apprendre la guitare, piquant quelques notes pour imiter les chansons ishoumar qu’il connaissait.

Il s’est battu souvent avec son père, qui ne voulait pas que son fils devienne musicien. Pour éviter ce problème, Bombino décide de voyager en Algérie et Libye en 1996. En Libye, il fait la connaissance de quelques musiciens et ils deviennent amis. Ils passent leur temps ensemble en regardant des vidéos de Jimi Hendrix, Mark Knopfler de Dire Straits et autres pour améliorer leur technique. En peu de temps, Bombino devient un guitariste accompli, souvent demandé pour jouer l’accompagnement. Travaillant comme berger dans le désert près de Tripoli, Libye, Bombino passe des heurs seul à garder ses troupeaux et pratiquer sa guitare.

Le 2 avril 2013, marque le début pour Bombino chez Nonesuch Records, avec la sortie de son album Nomad, qui est enregistré avec l’aide de Dan Auerbach (du groupe The Black Keys).

Son nouvel album, Deran, est sorti le 18 mai 2018.

SETLIST

  • Midiwan 
  • Tenesse 
  • Adouni Dagh
  • Tamasheq 
  • Inar
  • Ashuhada 

SAHAD & THE NATAAL PATCHWORK

Sahad, c’est la moisson en serer. Prononcé un peu différemment avec un « t » à la fin c’est la résurrection en wolof. C’est aussi le prénom du lead vocal de la formation musicale Sahad and the Nataal Patchwork.

Sahad and the Nataal Patchwork reflète une moisson de diverses influences musicales, une errance, une voie d’éveil, un trait d’union entre plusieurs cultures. Ce groupe est en effet un carrefour culturel où se rencontrent des musiciens de différents horizons. Ensemble, ils s’inscrivent dans cette tradition de jeunes qui portent avec eux le nouveau souffle de la musique africaine. Leur musique se trouve à la croisée des chemins entre le blues Malien, l’Afrobeat, le rock et le jazz qui font naitre une sonorité kaléidoscopique.

Un style très recherché, une vibration qui transporte, fait bouger, et transcende le corps, car la langue universelle de leurs mélodies et rythmes parle à nos âmes. Quant aux textes que Sahad chante en diverses langues, ils sont empreints d'une certaine spiritualité, et insistent sur notre humanité.

SETLIST

  • Ndiaxas 
  • Darou
  • Irafama
  • Lamp Fall
  • Dipandaa
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.