Le métissage est de nouveau à l'honneur dans l'émission "Tempo Croisé" de l'Afrique en Solo avec FLEE Project, Makadem, et Alchimix !

Comme tous les mercredis, l'Afrique en Solo prend la direction du sixième continent des musiques métissées. Ce soir, ce continent, c'est le mélange d'artistes kényans et montpelliérains !

Invités

Derrière le projet FLEE on retrouve Alan Marzo et Carl Åhnebrink, suisses romands, et Olivier Duport, un grenoblois. Leur idée ? Faire découvrir des genres musicaux oubliés de tous les pays du monde, documenter des mouvements culturels, en les éclairant sur leurs origines, les circonstances qui les ont vu se développer, et, finalement, le sens qu’ils ont eu dans la société qui les a portés. Pour leur premier projet, il documente l’émergence d’un mouvement culturel né au Kenya dans les années 60 : le benga.

Le projet FLEE est protéiforme : les trois anciens étudiants en relations internationales et en sciences politiques ont sorti un vinyle (aussi disponible en version digitale) qui regroupe les classiques de la musique benga, mais aussi un magazine pour mettre en contexte cette compilation. Du 21 Août au 8 Septembre 2019, ils organisent également une résidence artistique appelée Extra Muros qui se tiendra à Nairobi  pour favoriser la rencontre entre les artistes d’Afrique de l’Est et les artistes occidentaux. De quoi remettre en lumière une musique quelque peu oubliée !

La carrière de chanteur de Makadem a commencé devant les hôtels de la côte kényane, où il chantait pour les touristes. Après des débuts dans un style dancehall, il revient à ses racines du peuple des Luo en jouant du benga, mélangé à de la musique africaine contemporaine. Il sort ainsi son premier album Ohanglaman en 2007. Ce premier opus est la meilleur vente d’album de l’Afrique de l’Est en 2008. Habitant entre Mombasa et Nairobi, Makadem chante le quotidien des Kényans, et les problèmes socio-économiques du pays. Il connait une certaine exposition internationale avec sa chanson Obama By The Name, titre sur Barack Obama, qui a lui aussi des racines luos.

Le deuxième album de l'un des artistes kényans les plus reconnus actuellement, Koko Rio, est sorti en 2014.

Alchimix, c'est la rencontre entre 3 origines, marocaines, tunisiennes, et martiniquaises, entre 3 instruments, le guembri, le handpan, et le human beatbox, et enfin entre 3 garçons de Montpelliers : Selim Sami, Théo Poizat et Roland Carbety. Ils jouent un mélange d'électro, de musiques traditionnelles et de hip-hop.

Ils ont sorti un EP en 2016 The Original Quest, mais Alchimix est avant tout un groupe de live. Ils seront notamment le 4 Août à Bordeaux, et le 20 Août à Montpellier dans le cadre du festival Arabesque.

La playlist du jour

  • Koko Rio - Makadem
  • Omotade - Makadem
  • Alléz Alléz - Makadem
  • Amani - Makadem
  • Anyango Maggy (Africaine 808 edit) - Migori Superstars
  • Otieno Owing Ramogi - Daniel Owino Misiani
  • Pamisah - Collela Mazee
  • Ganpa - Alchimix
  • Diggin - Alchimix
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.