Aujourd'hui, immersion dans l’univers arabo-oriental et franco anglo-saxon de Natacha Atlas, puis direction le temple de l’électro-raï de Speed Caravane de Mehdi Haddab. On repart à La Réunion avec Oriane Lacaille et JereM pour finir par des airs venus d'Afrique et d’Amérique latine avec Pat Kalla.

« Maktoub » est extrait de l’album ‘’Strange Days’’ sortie en 2019. Un album où Jazz et musique orientale se marie savoureusement avec aux commandes Natacha Atlas et son complice, l’excellent violoniste Samy Bishai …

La tournée promotionnelle de ‘’Strange Days’’ a suspendu son vol en mars 2020 du fait du confinement imposé par la pandémie du Coronavirus. 

Figurez-vous que‘’Maktoub’’ ou ‘’Mektoub’’ qu’on vient d’écouter  est une exclamation en arabe, un tantinet fataliste  qui signifie: ‘’c’était écrit…

Ce Dimanche on poursuit notre voyage dans les musiques d’Afrique et celles africaines des rives multiples de l’Atlantique…

On fera immersion dans l’univers arabo-oriental mais aussi franco anglo-saxon de Natacha Atlas qui vient de nous ouvrir les portes de son temple musical avec Maktoub. 

On se fera un shoot avec les récoltes de substances naturelles d’Afrique et d’Amérique Latine de Pat Kalla.

L’escale sera dans le temple de l’électro-raï de Speed Caravane de Mehdi Haddab. 

On remettra le couvert à La Réunion, mais cette fois pour Bonbon Vodou de Oriane Lacaille et JereM. 

Baladons nous de "Strange Days" à "The Inner & Outer" de Natacha Atlas

Notre boutique s’est ouverte  avec Natacha Atlas, chez qui nous restons encore un p’tit bout.  Au cours de l’entretien qu’elle a accordé à Soro Solo en juin dernier, il n'a pas pu s’empêcher de lui demander ce qui a suscité l’écriture de ‘’Strange Days’’, son précédent album que la pandémie a failli reléguer aux oubliettes grecques…

Le constat de Natacha Atlas est sans appel, nous sommes dans un monde étrange… Comment alors signaler, voire dénoncer ce monde étrange à ses concitoyens ? Quand on s’appelle Natacha Atlas, dans le prolongement de « Strange Days », on écrit un album au nom évocateur « The Inner & The Outer »

On a le droit de recevoir « The Outer », deuxième cotylédon du nouvel album de Natacha Atlas comme une photographie sonore des désordres de notre civilisation… Comment se prémunir donc contre les désordres de ce bas monde ? Natacha Atlas  a son avis là-dessus…

Prospection intérieur de soi, méditation, respiration, nous avons la posologie de Natacha Atlas pour panser nos stress et affronter les angoisses nouant nos estomacs à l’approche du Lundi.

«The Inner Sunset », c’était le second volet du diptyque de The Inner & The Outer » de Natacha Atlas, sorti en juin dernier.

Cette nouvelle production interroge notre monde et suggère des réponses pour le penser et le construire autrement… Qui mieux que son complice Samy Bishai, musicien et arrangeur ne notoriété pouvait-il porter et accompagner cet autre projet avec Natacha ? Ensemble, ils revisitent leurs amours des musiques électroniques, puisent dans les réserves de leur héritage des musiques arabes qu’ils assaisonnent de Jazz .

Natacha Atlas sera en concert le Jeudi 16 Septembre à 20h30 au festival JAZZ à SAINT REMY.  

Allez ! On change de crèmerie…

Déambulons à présent dans le répertoire de Pat Kalla

Nous voilà téléportés sur les terres du Lyon de Part Kalla. Il nous faudrait un hectomètre pour mesurer la longueur de toutes les musiques qui se bousculent dans sa tête.  Les genres et les icônes se disputent la place dans son disque dur… Rap, Slam,  contes chantés, les Last Poets, Gil Scott-Heron, M’Bamina, Jacob Desvarieux, Fela Kuti, Bozambo, Eboa Lotin, Francis Bébé ou Zao et on en passe…

Voilà tout ce qui abreuve le jeune Patrice Kalla N'Galle quant au crépuscule des années 80, il commence à s’essayer aux métiers de la scène dans la rue… Depuis, deux EP et quatre albums ont coulé sous le pont de Pat Kalla. Et le dernier album sortie des fourneaux en mai dernier c’est « Hymne à la Vie ».

Y-a-t-il quelqu’un qui pourrait nous aider à trouver la case où classer cette composition de Pat Kalla ? Personne ! Où voulez-vous ranger un morceau où on entend un beat de High-Life, un clavier sonnant Eko Rousvelt, une ligne de guitare façon seben congolais ou un synthé flirtant avec le son King Sonny Adé ?

Dis donc Pat Kalla, tu ne nous simplifies pas la tâche. Heureusement que nous avons lu le communiqué de presse de ton nouvel album qui annonce que tu as récolté les ingrédients de ta recette un peu partout en Afrique et aux Amériques. Donc on va ranger ton hymne à la vie sur l’étagère de « l’Afro-Pop ».

Pour Mon Ami Pat est allé puiser dans le Bikutsi du Cameroun de son pater. Et  le personnage qu’il dépeint dans ce titre, on en croise malheureusement souvent au quartier… Cette façon de croquer son personnage, Pat Kalla la tient certainement de la culture des contes acquise grâce aux cassettes audio que sa grand-mère paternelle expédiait depuis Douala au Cameroun à son père et que ce dernier lui traduisait. Par ailleurs, dans le titre suivant, on soupçonne notre cher chroniqueur d’avoir recours à la méthode du double langage, ce qu’on nomme en Ethiopie : ‘’Le seminna-Werk’’ qui signifie “cire et or”, une forme poétique du double sens». Ecoutons comment il s’adresse au Président.

« Prési, laissez-nous bouger…», ne serait-ce pas « Prési, laissez-nous no libertés fondamentales…» ? Ou encore « président est-ce que vous connaissez Disco-Makossa .. ?», nous on entend : « …Président, est-ce que vous êtes conscient des problèmes vitaux des populations.. ?»

Bref, cet Afro-Funk sous ses airs innocents, interpelle le sommet de l’Etat… 

Hymne à la Vie de Pat Kalla et le Super Modjo, est un pur son tonic pour dégourdir les jambes mais tissé avec les fils d’un humour sarcastique, porteur de substances pour lustrer les consciences…

Pat Kalla et le Super Modjo sont sur les routes. A retrouver à Feur, au Château du Rozier le 17 Septembre.

Décollons des terres du conteur Afro-ambianceur Pat Kalla pour le désert scintillant de Speed Caravane. 

Embarquons à bord du navire Speed Caravane conduit par Mehdi Haddab à la découverte de l'album "Nuba Nova"

Kursi Zidane, c’est le dixième titre du nouvel album de Speed Caravane, La formation de Mehdi Haddab, pyrotechnicien devant l’éternel de l’oud électrique. Il a concocté cette galette avec Cheikh Hamdi Benani, reconnu maître du genre malouf annabi. David Queinnec, alors directeur de l’Institut français d’Annaba, s’avère être le catalyseur de la rencontre de ces pointures des musiques arabo-andalouses.  

Objectif ? Partager leur sensibilité et revisiter quelques classiques de leur héritage commun à l’image de Kursi Zidane.  Le résultat est un répertoire de dix compositions, consigné dans l’album « Nuba Nova » paru en juin dernier.

Hamdi Benani est de cette race d’artistes qui ne s’embarrasse pas du qu’en dira-t-on des puristes…      L’improvisation fait partie intégrante de son mode créatif. Quant à Mehdi Haddab, on n’hésite pas à le qualifier de cascadeur, tant il est avide d’expériences novatrices…  Trouver des propositions, des alliages sonores inédits, relire un répertoire patiné, en quelque sorte lui conférer une nouvelle attractivité.  Il fallait deux spécimens de leur carrure pour s’engager à piocher dans un patrimoine datant du moyen-âge et le relooker à leur goût... 

Achek Mamhoun, traduisez, « Je t’aime comme un fou… »

Pour concocter cet album, Hamdi Benani  a battu le rappel de ses musiciens de confiance quand à Mehdi Haddab, lui s’est entouré de ses fidèles habitués à ses aventures risquées. Ensemble ses orfèvres retaillent ces pierres précieuses creusées dans les cours royales d’antan et autres cénacles d’intellectuels où Musulmans et Juifs, célébraient l’amour et le Divin. Et l’objet scintille d’une nouvelle toile aux teintes pop, blues, voire raï… 

Terminons notre périple musical sur l'île de la réunion avec Bonbon Vodou

Bonbon Vodou est le nom du duo composé de Oriane Lacaille et JereM… Comment la fille d’une grande famille de musicien et le fils d’une famille de psychiatres ont-ils bien pu se rencontrer et s’offrir une écriture à quatre mains aussi belle ??? Laisse Solo, les voies des atomes crochus sont impénétrables…

"Maloya électronique ? Non ! Chanson française ? Non ! Marche militaire ? Non plus ! Flûtes Pygmées ? Non ! et Non ! Bon bêh moi c’est tout ça que j’entends dans cette pétillante combinaison de ces jeunes pousses qui à mes oreilles sont déjà de la veine des grosses pointures…"

Et leurs voix alto, ténor, basse, qui se croisent, s’enchevêtrent, se dénouent, se poursuivent, et égrènent un poème moqueur ou nostalgique… Le tout au service d’une plume aiguisée, incisive, exécutant quelques fois dans des compositions comme Petit Palace, l’autopsie des politiques, ceux qu’Alpha Blondy nomme ‘’politichiens’’.

Quelle force d’écriture ! Une poignée de phrases pour disséquer les petites magouilles des Politiques qui nous roulent dans la farine et nous, à chaque échéance électorale, on se bouscule pour les applaudir… Nous devrions nous instruire de la maxime d’ Aldous Huxley dans laquelle il dit : "Le fait que les hommes tirent peu de profit des leçons de l'Histoire est la leçon la plus importante que l'Histoire nous enseigne."       

Ce poème Cimetière Créole a été inspiré par le cimetière marin de la baie de Saint-Paul, à l’île de La Réunion.

Tout chez Bonbon Vaudou est prégnant, les voix du duo, la base rythmique du Maloya élaguée, et pourtant bien possessive,  les instruments dont certains sont de bric et de broc.  Oriane et JereM déconstruisent les lois de la chimie. Leurs deux corps socialement et culturellement supposés étrangers donc difficiles à mélanger voire impossibles, fondent dans un même moule et tricotent des histoires, des poèmes des mélodies à deux voix, sobres, pétillantes, instructives, constructives 

Ce deuxième album de Bonbon Vodou est juste une douceur gorgée de soleil, épicée, dépaysée, imprévisible… 

Le duo est sur les routes… Retrouvez-les,  le 3 septembre au Palace à Surgères, le 19 septembre. A Craon ou au "Café de la Danse" à Paris le 1er Octobre.

Programmation musicale

  • Natacha Atlas - Maktoub
  • Natacha Atlas - The Outer
  • Natacha Atlas - The Inner Sunset
  • Pat Kalla - Hymne à la vie
  • Pat Kalla - Mon Ami
  • Pat Kalla & The Super Modjo - Président
  • Mehdi Haddab et Hamdi Benani - Kursi Zidane
  • Mehdi Haddab et Hamdi Benani - Jani Ma Jani
  • Madhi Haddab et Hamdi Benani - Achek Mamhoun
  • Bonbon Vodou - Le Pied dans la tombe
  • Bonbon Vodou - Petit Palace
  • Bonbon VOdou - Cimetière créole
L'équipe
Thèmes associés