Bonjour et bienvenue dans votre Afrique Enchantée !

L’Afrique enchantée renoue avec son pot au feu musical dont les ingrédients sont proposés par les auditeurs d’Inter. On y retrouvera également Binda Ngazolo , conteur national de l’Afrique Enchantée. Un moment de radio rétro-futuriste.

Envoyez-nous vos demandes de disques en laissant un message sur notre répondeur : 01 56 40 2000 ou en envoyant votre demande à l'adresse de l'émission : afriqueenchantee@radiofrance.com

Avec cette semaine un coup de projecteur sur le Festival International de Bande Dessinée d'Alger (FIBDA), et les artistes Yassine Ellil (Tunisie),Pahé (Gabon) et Kash (RDC) qu'a rencontré pour nous Leïla Berratto .

... et la chronique enjaillée de la nièce Hortense Volle !

Les gagnants de notre concours de poèmes de la semaine dernière autour du mot Zaïre sont :

Walter HENNEAU / Les Arcs Brigitte-Sougri Noma / LyonPascal Matéus / BlagnacFabienne N'goma / St barthélémy d'Anjou Laurent BAUDOUIN / Niortet voilà le poème de Fabienne N'goma, un peu long pour être lu à l'antenne... Enfance congolaise Petite fille du Zaïre, du Rwanda ou d'Angola, sur le seuil de ta maison.Tu piles le manioc et tu entends au loin, si près, dans la forêt, le cri des armes et des hommes.Ton cœur se serre mais tu piles plus fort encore ; surtout ne pas s'arrêter...Tu as appris à ne plus trembler, ne plus pleurer, depuis toutes ces années.Mais tu pleures à l'intérieur petite fille, et tes grands yeux noirs, graves, Si graves, qu'ils ne savent plus sourire, cherchent une réponse qui ne vient pas.Tes frères, si petits encore, marchent là-bas avec les grands et jouent aux soldats.Ils sont si fiers avec leur nom des guerre et brandissent bien haut leur crosse comme des guerriers féroces.Petite fille, tu le sais bien toi, qu'il n'y a pas de jeu et que les machettes n'ont déjà que trop tué.Tu le sais bien toi, que ton père est resté là-bas, au milieu des cris des armes et des hommes Et que tes frères ne reviendront pas.Hier encore, ils ramaient sur le fleuve pour pêcher des poissons d'argent.Toi, sur la rive, tu ramassais des cailloux blancs.Plaisirs d'enfants.Tu pleures à l'intérieur, petite fille, et tes grands yeux noirs, graves, si graves qu'ils ne savent plus sourire, cherchent une issue...J'écris pour toi, petite fille, pour que tes rêves ne soient pas morts, qu'ils soient une note d'espoir, un mot de passe pour la vie.Je fais ce rêve, petite fille, qu'un jour tu te lèveras, femme déjà.Tu leur parleras et tu arrêteras tous ces soldats.Tu leur parleras, petite fille, et ils t'écouteront.Ensemble, vous chercherez un espace de paix, loin du cri des armes et des hommes.Vous le trouverez, petite fille, et tes grands yeux noirs, beaux, si beaux, pourront à nouveau sourire.J'écris pour toi, petite fille, mais je sais bien que ça ne suffit pas.

Evénement(s) lié(s)

Le Rallye Papa Noël en région parisienne !

Exposition Paroles d'Afrique

Exposition Zimbabwé, Philippe Berry, Joe Big Big

Exposition "Mémoire de l'esclavage", accompagnée de l'exposition "Nantes regarde son histoire du 15e au 21e siècle"

Julien Jacob en concert !

Les liens

Villa des Oliviers, le récit d'une soirée à Alger par Pahé... Quand l’ambassadeur de France en Algérie vous convie à sa petite sauterie, c’est succulent !  

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.