[scald=9333:sdl_editor_representation]Aujourd'hui, Solo et Guillaume vous emmènent au coeur de la forêt équatoriale, au Gabon. On dirait que ça sent le pétrole ! Tour d'horizon d'un pays regorgeant de richesses naturelles, bastion des relations obsures entre la France et l'Afrique, et même pour ainsi dire capitale de cette contrée immatérielle appelée "la Françafrique" ! Côté richesses culturelles, le Gabon sait aussi y faire. Nombreuses populations cohabitent dans cet immense territoire, l'un des moins densément peuplé d'Afrique. Dans la forêt vivent les Pygmées et nous allons aller à la rencontre du premier Pygmée bachelier du Gabon ! Bref, en musique et en ambiance, laissez vous embarquer : suivez LES guides !!### programmation musicale

Pierre Akendengue

Awana W'Africa album: Awana W'Africalabel: Mélodieparution: 1982### Onoyé Sissai

Lo Bo Kaboni ### Patience Dabany

Allo Allo album: Obomiyialabel: Pada / Créon Musicparution: 2004### Peevox

Elf Gabon album: La voix du pétrole Elf gabonlabel: Elf Gabonparution: 1982### Hilarion N’Guéma et l’orchestre Afro-Succès

Espoir album: Trente ans de musique Africaine 1960 - 1990label: Africa n° 1/ Sonodiscparution: 1991### Pierre Akendengue

Epuguzu album: Silencelabel: Celluloidparution: 1995### liens

[Chemin de fer Congo-Océan : le chantier sanglant](http://www.afrik.com/article10151.html "Découverte - Afrique Centrale - Congo - Histoire br /

br / Chemin de fer Congo-Océan : le chantier sanglant br / Entretien avec l’historien congolais Antoine Madounou br / br / La construction du chemin de fer Congo-Océan, reliant Pointe-Noire à Brazzaville, aurait fait entre 15 000 et 30 000 morts. Les décès sont imputés aux maladies tropicales ou aux conditions de travail précaires imposées par l’administration française colonisatrice. Car ce projet, réalisé entre 1921 et 1934, est né du travail forcé d’ouvriers africains. L’historien congolais Antoine Madounou nous éclaire sur l’histoire sanglante du tracé de 502 km.")

Découverte - Afrique Centrale - Congo - Histoire Chemin de fer Congo-Océan : le chantier sanglant Entretien avec l’historien congolais Antoine Madounou La construction du chemin de fer Congo-Océan, reliant Pointe-Noire à Brazzaville, aurait fait entre 15 000 et 30 00

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.