Bonjour et bienvenue dans l'Afrique Enchantée !

Jean-François Bizot, alias François 1er à Kinshasa
Jean-François Bizot, alias François 1er à Kinshasa © Radio France

C’était un 8 septembre, en 2007, et Jean-François Bizot tirait sa révérence. Overdose de cancer. Fondateur d’actuel et de Radio Nova, ce fou d’ailleurs, de sujets jamais lus ailleurs, de reportages en plongée profonde et d’inhalations inspirées a activement participé à l’ouverture des yeux de ses concitoyens sur l’Afrique. Retour, avec certains de ses plus proches collaborateurs, sur l’intérêt qu’il portait au continent.

Avec : Fadia Dumercier , collaboratrice de la première heure de Jean-François Bizot et toujours à Radio Nova,Rémy Kolpa Kopoul , conneXionneur et proche de Bizot, Bintou Simporé , animatrice de Néo Gé sur Radio Nova, et le pianiste congolais Ray Léma .

... et la chronique enjaillée de la nièce Hortense Volle!

Jean-François Bizot, alias François 1er à Kinshasa
Jean-François Bizot, alias François 1er à Kinshasa © Radio France

Evénement(s) lié(s)

Bheka ! South Africa // Nuit curieuse Afrique du Sud

14 è édition du Tribu Festival

Par Ici Dakar ! à l'Institut des Cultures d'Islam

Les Francophonies en Limousin : 30 è édition !

Daara J Family, une histoire du rap

Les liens

Les Bizoteries : Bizot de A à Z Jean-François Bizot, c'est Actuel, Radio Nova, Nova Magazine et aussi Novaplanet, soit près de 4 décennies de free press et d'idées en fusion, regard impertinent et ouïe pertinente, plus un tarin infaillible pour débusquer les tendances du lendemain. De A à Z, un abécédaire farci de mots, d'images et de sons : Bizot n'est plus...Que les bizoteries foisonnent et s'épanouissent, comme du chiendent sur un parterre de roses.

Citizen Bizot, mort à 126 ans Jean-François Bizot nous a quittés à l'âge de 126 ans. Vivre jour et nuit pendant 63 ans, le compte y est. 126, c'est un bon âge pour mourir.La nuit, il adorait. Vivre la nuit, c'est d'emblée vivre en marge. Quand la ville dort, quand tout semble permis, tout est possible, le cosmos grand ouvert. Avaler d'énormes sandwiches au saucisson, descendre la vodka, se blanchir le nez, inhaler à donf, criser de rire avec ses potes collaborateurs, prendre la tête à l'infini, réveiller des gens au téléphone et pisser vingt-cinq feuillets à la chaîne. Baiser aussi ? Non, l'amour attendait l'aube, au sortir du bouclage. On ne peut pas tout faire en même temps, même lui. Encore que. Avec un peu d'organisation, des adoratrices en espoir, entre deux maquettes d'articles à changer, de 2 heures à 3 heures du matin, bien des choses sont possibles.

Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.