Bonjour, et bienvenue dans votre Afrique enchantée ! Aujourd’hui nous vous emmenons dans une ballade transatlantique, pour vous parler de ce qui unit et de ce qui sépare les africains d’Afrique de leurs cousins d’Amérique ! Avec : Chekh Tidiane Seck (musicien malien), Ray Lema (musicien congolais), Charlie Haffner (comédien et metteur en scène sierra-léonais), Rocky Dawuni (chanteur ghanéen qui vit à Los Angeles) et Eric Jones (africain-américain émmigré au Ghana).

programmation musicale

T.P. Orchestre Poly-Rythmo

Les Djos album: T.P. Orchestre Poly-Rythmo - The Kings of benin Urban groove 1972-80label: Soundwayparution: 2004### Louis Amstrong

Nobody knows the trouble I've seen (extrait) album: Louis and The Good Book vol.1label: MCAparution: 1980### Aretha Franklin

Chain of fools (extrait) album: 20 Greatest Hitslabel: WEAparution: 1987### Miriam Makeba & The Skylarks

Siyavuya (extrait) album: South African Jazzlabel: World Music Networkparution: 2000### James Brown

Say it loud, I'm black and I'm proud (extrait) album: Sex Machine. The very best of James Brownlabel: Polydorparution: 1991### Sekouba Bambino

It's a man's man's, world album: Sinikanlabel: Syllartparution: 2002### Ray Lema

Sakana album: Kinshasa - Washington D.C. -### liens

[James Brown et l'Afrique](http://www.afrik.com/article10919.html "Le continent africain n’a pas été épargné par la déferlante James Brown. Lorsque de 1965 jusqu’au milieu des années 1970, le chanteur enchaîne des tubes inoubliables tels que I got you (I feel good), Papa’s got a brand new bag, It’s a man’s man’s world, Say it loud (I’m black and i’m proud), et Sex machine, pour ne citer que ceux-la, l’Afrique se met à danser sur ses rythmes diablement funky . D’abord, les pays anglophones sont pris dans le tourbillon. Des groupes ghanéens et nigérians tels qu’Osibisa, The Ashanti Chiefs et la star naissante de l’afro beat, Fela Kuti, saluent le génie créatif du « Parrain de la Soul » et s’en inspirent largement...br /

br / Lire l'article de Franck Salin pour afrik.com (décembre 2006)")

Le continent africain n’a pas été épargné par la déferlante James Brown. Lorsque de 1965 jusqu’au milieu des années 1970, le chanteur enchaîne des tubes inoubliables tels que I got you (I feel

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.