Chaque vendredi, prenez place au comptoir de L'Afrique Enchantée et appréciez le menu : - Une boisson : aujourd'hui, la boukha. Boukha à l´origine veut dire en dialecte judéo-arabe " Vapeur d´alcool " Elle est obtenue par simple distillation de figues de Méditerranée (origine Turquie et Tunisie). - Des cadeaux : aujourd'hui, le dernier album de Pierre Akendengue, "Gorée", Lusafrica (2006) ET celui de Sara Tavares, Balancê, World Connection (2005). - Des disques à la demande et autres dédicaces à nous faire parvenir par courriel; - Un conte de Binda N'Gazolo : aujourd'hui, Beumeu, le Phacochère (2) - L’Afrique d’ici : aujourd'hui rencontre avec Hanna Asefa, éthiopienne de 27 ans, réfugiée politique en France depuis 2000 et aujourd'hui gérante du restaurant éthiopien Sheger dans le XIème à Paris. (Reportage de Caroline Lafargue). Le Sheger 2, passage du jeu de boules 75011 paris 06 27 12 25 94

programmation musicale

Yahia Mokeddem

Goulou album: Raï Kumlabel: Sony Musicparution: 1999### Sara Tavarès

Bom Feeling album: Balancêlabel: World Connectionparution: 2005### Ottou Marcellin

Cocorico album: Ca me fera souffrirlabel: A Minkala Recordsparution: ?### Prince Nico M’Barga & Rocafil Jazz

Aki Spécial album: Sweet Motherlabel: Deccaparution: 1976### Mahmoud Ahmed

Selame album: Soul of Addislabel: Earthworks/Stern's Africaparution: 1997### Ayato Djéssi N'guessan

Je s'en va parution: 1992 - 1993 (?)### Maurice El Medioni

Malika album: Descarga Orientallabel: Piranhaparution: 2006### liens

[Bambi, elle est noire mais elle est belle](http://www.letarmac.fr/core.php?rub=spectacles&page=saison&cid=ASHOW45803035ca02e "Elle est toujours noire. Elle est toujours belle. Maïmouna Gueye revient. Un même texte, la même interprète, les mêmes cicatrices mais un autre regard, une nouvelle mise en scène, une nouvelle mise en rêve et cauchemar.br /

Bambi et son retour pour la plus grande joie de ses fa(o)ns.br / On ne s’appelle pas Bambi lorsque l’on naît au Sénégal ! Pourtant, c’est derrière cette identité d’illusion et d’infortune que la comédienne sénégalaise a décidé de nous conter les mille et une chausse-trappes qui ont meurtri son existence et sa venue en France.br / Bribes d’instants féminins souvent douloureux. Morceaux de vie, tranches de vécu, risibles, minuscules s’ils n’étaient frappés au coin de la blessure, de l’exclusion et de la bêtise majuscules.")

Elle est toujours noire. Elle est toujours belle. Maïmouna Gueye revient. Un même texte, la même interprète, les

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.