Bonjour et bienvenue dans votre Afrique Enchantée !

Crise de la dette, plans d’ajustement du FMI, rigueur budgétaire à tous les étages…

La chanson impopulaire qu’on entend aujourd’hui en Europe est bien connue des Africains. Ceux qui vivent en Afrique francophone se posent d’ailleurs des questions : leur monnaie, le franc CFA, est arrimée à l’Euro. Et son avenir se décide d’avantage à Paris, Francfort et Washington qu’à Yaoundé ou Bamako.

Avec Abdou Diouf, président du Sénégal de 1981 à 2000 et l'économiste Nicolas Agbohou , auteur de l'ouvrage "Le Franc CFA et l'Euro contre l'Afrique" et la chronique enjaillée de la nièce Hortense Volle sur l'album des Réunionnais de Lindigo, Maloya Power !

Evénement(s) lié(s)

Le bal de l'Afrique Enchantée à Trégueux et à Queven (Bretagne)

Lindigo en tournée dans toute la France et le 20 avril au Cabaret Sauvage (Paris)

Les musiques du monde de l'Islam au Louvre (Paris)

Boxe ! Boxe ! 2ème round ! à la fondation Blachères (Apt)

Erik Aliana au Studio de l'Ermitage (Paris)

Les liens

Le franc CFA en sursis Seize pays africains célèbrent, cette année, le cinquantième anniversaire de leur indépendance. Des contingents venus des anciennes colonies défileront sur les Champs-Elysées à Paris le 14 juillet. Mais la permanence d’un certain néocolonialisme jette le doute sur la réalité de l’autonomie acquise en 1960. Symbole de cette dépendance, le franc CFA, aujourd’hui rattaché à l’euro, est de plus en plus contesté.

En savoir plus sur Ticket d'entrée !, la première compilation de L'Afrique Enchantée ! L’Afrique en musiques telle que vous ne l’avez jamais entendue ! Des chansons qui, des années 60 à nos jours, racontent le continent et ses habitants et commentent la vie quotidienne, l’actualité politique, les changements sociaux… Les chansons parlent !

En savoir plus sur C'est moi le chef !, la nouvelle compilation de L'Afrique Enchantée Méditations musicales africaines sur l'exercice du pouvoir... 

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.