Bonjour et bienvenue dans votre Afrique Enchantée !!

Elles sont nombreuses, ces femmes africaines qui en France gardent les enfants des Français. A croire qu’il n’y a qu’elles pour accepter ce travail pas reconnu, mal défini et source de bien des abus. Qui sont ces femmes qui s’occupent des enfants de la patrie ?

Avec Sylvie Fofana , Caroline Ibos et Oumou , dans un reportage d’Aude-Emilie Judaique avec la chronique enjaillée de la nièce Hortense Volle!

La semaine prochaine, la famille de l'Afrique Enchantée sera au festival Musiques Métisses à Angoulême pour une émission enregistrée en public le samedi 26 mai , autour des Musiques Métisses de Madagascar avec Rajery, Jaojoby et Damily.

Le dimanche 27 mai, les Mercenaires de l'Ambiance clôtureront le festival Musiques Métisses avec un Bal de l'Afrique Enchantée survolté ! Venez nombreux, c'est moins cher que gratuit !!

Evénement(s) lié(s)

PhotoMed, 2ème édition du festival de la Photographie méditerranéenne (Toulon)

Paulo Florès en concert au Théâtre de la Ville (Paris)

Troisième festival du film documentaire "Les révoltés de l'histoire" : Les femmes de la liberté (Paris)

Zao en concert à Aubervilliers (93)

Tata Milouda en concert à Mantes la Ville (78)

Je suis un prophète ! au Théâtre des Métallos (Paris)

Les liens

«La nounou doit rester au bord du cocon bourgeois» Famille. Une enquête fouillée analyse le rapport entre mères parisiennes et migrantes venues du Sud qui gardent leurs enfants. Son auteure, la sociologue Caroline Ibos, revient sur cette relation où clichés post-coloniaux et préjugés raciaux perdurent.

Nounous noires, bébés blancs La bourgeoisie parisienne confie ses enfants à des Africaines. Une sociologue a enquêté.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.