Bonjour et bienvenue dans votre Afrique Enchantée !

Ellen Johnson Sirleaf, Aminata Traoré, Miriam Makeba… Autant de femmes qui ont occupé ou occupent encore des positions de pouvoir. Est-ce que les femmes peuvent réussir à changer l’Afrique, quand leurs hommes ont échoué ? Avec la saxophoniste commandante Djenabou Bâdes Amazones de Guinée ,Mama Bossassélé à Kisangani, Rosalie Botti fondatrice du marché vivrier Cocovico en Côte d'Ivoire, la chanteuse malienne Fatoumata Diawara ... et la chronique enjaillée de la nièce Hortense Volle sur le livre de l'américaine Maya Angelou "Un billet d'avion pour l'Afrique"!!

Evénement(s) lié(s)

Nuit Noire

Rituels afro-caribéens, la vie, la mort

"Qui sème le vent" sur Arte

Magie Noire

Africolor fait son cinéma à la Clef !

Les liens

"L'autre" finance gagne du terrain La coopérative Cocovico (Coopérative des commerçantes des produits vivriers de Cocody) a été créée en 2008 par Rosalie Botti, une ancienne vendeuse de rue d'Abidjan. Trois ans après son inauguration, ce marché couvert est devenu l'un des plus importants de la capitale ivoirienne.

Maya Angelou, icône vive de l'Amérique Noire Tandis que paraît en français «Un billet d’avion pour l’Afrique», troisième volume de ses mémoires, l’octogénaire continue de mener une vie de battante au service de ses idées.

Peggy Bartels, la reine Nana Amuah Afenyi VI, reportage de Sarah Preston En 2008, Peggy Bartels reçoit à 4 heures du matin un appel du Ghana. Rien de bon, se dit-elle. C’est un appel de son cousin, il s’adresse à elle en utilisant l’expression « Nana », un terme réservé pour les grands-parents ou encore pour les chefs. Peggy Bartels n’a pas de petits-enfants, son cousin serait-il soul ? « les ancêtres t’ont choisie pour être chef Nana ». Peggy Bartels sera dorénavant Nana Amuah Afenyi VI.

Les références

L'équipe

Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.