Daniel Darc, Chapelle Sixteen
Daniel Darc, Chapelle Sixteen © Radio France

Maneval est certes, un dandy découvreur mais il est aussi un très très grand sentimental, cette nuit, il rend hommage au poète destroy, Daniel Darc, avec Chapelle Sixteen, son album posthume,

« Des idiots comme moi »

« Ita Beila »

« Que sont devenus les hommes »

« Une place au paradis »

« Les 3 singes »

Et nostalgique, il choisit de nous emmener ailleurs :

Taxi Girl - “Paris”

I’am - “les raisons de la colère”

Misia - « Chansond’Hélène »

Evénement(s) lié(s)

SUPERMARKET SAFARI une exposition de Numa Roda-Gil

Les liens

Page Facebook de L'album de minuit avec Alain Maneval  Pour retrouver Alain Maneval par la voie des ondes mais aussi ailleurs, toujours à travers le virtuel ...    

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.