L'album de minuit - Scary Monsters
L'album de minuit - Scary Monsters © Radio France

Maneval, Bowie et Pascale Le Berre, c’est une longue histoire, et nos deux lascars se font un plaisir de nous la raconter.

Pour continuer à partager leur amour de leur idole, ils ont choisi un autre album qui est arrivé dans la carrière de David Robert Jones après la trilogie berlinoise (« Low », “Heroes” et « Lodger »), j’ai nommé Scary Monsters considéré comme un sommet de la carrière de David Bowie ne serait-ce que pour la présence de nombreux « tubes » mais je n’en dis pas plus, écoutons :

“It’s no game part 1”

“Scary Monsters

Mais aussi :

“Wild is the wind” version « Bowie at the Beeb »

“The man who sold the world” extrait de l’album du même nom

“The voyeur of utter destruction” version album « Outside»

"Quelque chose Noir " sur l'album "Le Bout des Nerfs" en 1989

“Six in the Morning ” dans l'album "Philippe Pascale" en 1994 :

Space Oddity” version Santa Monica 72

“Grief” par Pascale Le Berre

Les liens

Page Facebook de L'album de minuit avec Alain Maneval  Pour retrouver Alain Maneval par la voie des ondes mais aussi ailleurs, toujours à travers le virtuel ...    

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.