Quand Françoise Chandernagor parle des femmes qui parlent d'amour.

Femme et poésie avec un troubadour au Moyen âge
Femme et poésie avec un troubadour au Moyen âge © Getty / DEA / A. DAGLI ORTI

La poésie : une affaire d'hommes ?

Essayez de trouver l'équivalent féminin de Lamartine, pour voir, ou de Jacques Prévert, dont nous célebrons cette année le 30eme anniversaire de la mort, ou d'Yves Bonefoy, disparu cet été. Pas de talons pour les talents : les manuels scolaires Lagarde et Michard, du XIXème comme du XXème siècle, citent chacun une femme poète – sur 700 pages, ça fait peu. Mais personne ne s'en offusque, occupé à fredonner du Bob Dylan, car, qui, je cite le jury du prix Nobel, « il écrit une poésie pour l'oreille. »

Mais la littérature, elle en a ras l'alexandrin de ces clichés ! C'est exactement l'inverse : les femmes en poésie, il y en a plein ! Le Moyen Âge regorge de femmes troubadours – d'ailleurs, du côté de la poésie féminine, le moyen âge fait mieux que 2016 ! Et le Lamartine, plein d'élégies et de rhumatismes, il doit une fière chandelle à Marceline Desbode-Valmore, qui a inventé le romantisme bien avant lui ! Quant au 20eme siècle, il en offre, des poètes femmes qui parlent de guerre, d'exil ou de patrie, des thèmes soi-disant masculins. Et s'il faut encore une preuve, elle est là, elle s'appelle Quand les femme parlent d'amour, c'est une anthologie signée Françoise Chandernagor.

Françoise Chandenragor est partie d'une enquête. Elle a dépiauté quantité de manuels scolaires et d'anthologie, et elle est parvenue à ce constat : les femme poètes représentent 2 à 5 % des ouvrages censés offrir un panorama de notre poésie française, à travers les siècles. 2 à 5 %, c'est pas beaucoup. Alors, elle a décidé de réparer cet oubli et elle nous offre une ballade inédite.

Le choix du libraire de cette semaine en partenariat avec Page des Libraires

Marie Hirigoyen de la libraire Hirigoyen à Bayonne conseille à notre invitée Pourquoi être heureux quand on peut être normal de Jeannette Winterson aux éditions de l'Olivier.

Les invités

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.