Ce soir dans "L'amuse-bouche", Clara Dupont-Monod a le plaisir de recevoir Alexandre Postel pour son livre "Les deux pigeons", éditions Gallimard.

Jeune couple suspendu dans les airs et se regardant l'un l'autre
Jeune couple suspendu dans les airs et se regardant l'un l'autre © Getty / Klaus Vedfelt

"A en croire les livres, la jeunesse est rarement heureuse. Les livres dits générationnels sont toujours très critiques vis à vis de la jeunesse qu'ils décrivent. De l'Education Sentimentale, de Flaubert, à Génération A, de Douglas Coupland, en passant par l'Attrape Coeur, de Salinger, Bonjour Tristesse de Françoise Sagan ou Les Choses de Georges Perec, qu'elle soit bourgeoise, sans le sou, désoeuvrée ou ultraconnectée, la caste des moins de 30 ans vue par les écrivains souffre de mélancolie ou d'impuissance. Ils voudraient, ils adoreraient faire, mais ils restent dominés – qui a dit que la jeunesse donnait des ailes ? Si le roman est « un miroir qu'on promène le long d'un chemin », selon la formule de Stendhal, alors on a du souci à se faire. Et ça ne va pas s'arranger, avec Les Deux Pigeons, d'Alexandre Postel, la radiographie d'un couple trentenaire loin, très loin des clichés sur la jeunesse dévoreuse..." Clara Dupont-Monod.

Comme les pigeons de la fable, Théodore et Dorothée s’aiment d’amour tendre. Cela ne les empêche pas de s’interroger : comment se divertir? Se nourrir? Que faire de ces deux corps? À quoi se consacrer? Faut-il «fonder une famille», travailler, «s’indigner»? Comment font les autres? Autant de questions qui surgissent au fil de cette odyssée des manières de vivre. Roman d’un couple d’aujourd’hui, Les deux pigeons est aussi une peinture de la société française des années 2000 et de la génération qui arrive alors à l’âge adulte. Génération pigeonnée, souvent dénigrée pour son manque de flamme, dont le portrait est ici électrisé par une ironie oblique qui rend les personnages à la fois comiques et formidablement attachants. Alexandre Postel, les deux pigeons, ed.Gallimard, collection blanche.

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.