Ce soir dans L'amuse-bouche Clara Dupont-Monod a le plaisir de recevoir Amélie Nothomb pour son livre Riquet à la houppe qui paraît chez Albin Michel.

"Avant, la réussite sociale se mesurait à une Porsche et une Rolex. Aujourd'hui, les signes extérieurs de richesse sont la grande forme et la beauté. Notre société veut des dents blanches et une plastique agréable. Elle déteste la laideur, synonyme de laisser aller, de vie pourrie et de caractère sombre. On associe le physique à la laideur morale. Ces clichés ont la vie dure, mais notre époque enfonce le clou – et l'explosion des actes de chirurgie esthétique en est la preuve : physiquement, il vaut mieux être Laetita Casta que ET.

Mais pas du tout ! S'étrangle la littérature, c'est même l'inverse ! Faut-il que vous soyez laide et complexée, Dupont-Monod, pour être aussi sommaire ! Les gens laids sont des promesses..."

Clara Dupont-Monod.

Quand les parents découvrirent le bébé, ils changèrent brutalement d'univers. On eût dit un nouveau-né vieillard : fripé de partout, les yeux à peine ouverts, la bouche rentrée – il était repoussant.

Pétrifiée, Énide eut du mal à retrouver assez de voix pour demander au médecin si son fils était normal.

– Il est en parfaite santé, madame.


– Pourquoi a-t‐il tant de rides ?


– Un peu de déshydratation. Ça va très vite s'arranger.


– Il est si petit, si maigre !


– Il ressemble à sa maman, madame.


– Enfin, docteur, il est horrible.


– Vous savez, personne n'ose le dire, mais les bébés sont presque toujours laids. Je vous assure que celui-ci me fait bonne impression.

Laissés seuls avec leur enfant, Honorat et Énide se résignèrent à l'aimer.

– Et si nous l'appelions plutôt Riquet à la Houppe ? suggéra-t‐elle.

– Non. Déodat, c'est très bien, dit le nouveau père en souriant courageusement.

Par bonheur, ils avaient peu de famille et peu d'amis. Ils eurent néanmoins à endurer des visites dont la politesse ne parvint pas à masquer la consternation.

Amélie Nothomb, Riquet à la houppe, éditions Albin Michel.

19h50
Frédéric Beigbeder

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.