Il paraît qu'un homme de pouvoir est infaillible, pourtant dans le dernier roman de Laurent Chalumeau le Président de la République Française perd les pédales.

Laurent Chalumeau au Festival film policier de Beaune
Laurent Chalumeau au Festival film policier de Beaune © Maxppp / LE BIEN PUBLIC

Qu’il soit président de la République française, roi ou empereur, l’homme de pouvoir ne doit afficher aucune faille. Alors que du côté des livres, les rois sont cocus (le mari d'Yseut sait que sa femme préfère Tristan), ils trucident tout le monde (Macbeth de Shakespear) et Le Président de Georges Simenon est aigri. Alors non, pas vraiment infaillibles, les hommes de pouvoir, et encore moins dans V.I.P., de Laurent Chalumeau, paru chez Grasset.

Le président de la République française rend visite à sa maîtresse, une actrice, dans le 7e arrondissement parisien. Mais quand le président arrive dans l’appartement, il tombe sur une scène qui lui glace le sang. Il perd les pédales et tue tout le monde .Problème : un paparazzo a tout pris en photo...

Nous voilà embarqués dans une intrigue à deux cent à l’heure, un peu comme si Ridley Scott avait lu Closer, avec plein de suspense et de gros mots et en prime, une critique au vitriol des élites, qu’elle soient institutionnelles ou branchées.

Alors, le temps d’un apéro, nous partagerons un amuse bouche avec Laurent Chalumeau, mieux qu’une "garden party" à l’Élysée.

Le coup de cœur du libraire

En partenariat avec la revue Page des libraires

Cette semaine c'est Lucie Sawina de la Librairie Nouvelle à Asnières-sur-Seine qui conseille à notre invité : En Pays conquis de Thomas Bronnec paru chez Gallimard, série noire.

Le Président de la République est à gauche mais à l'Assemblée Nationale, la droite et l'extrême-droite se sont alliées et l'ont emporté. Et c'est dans ce contexte politique que le président de la Cour des comptes est assassiné...

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.