Christophe Blain signe et dessine le 4ème tome de Gus. Après huit années, nous retrouvons les petits malentendus et tracas d'un cow-boy au quotidien.

Détail de la couverture de Gus - Happy Clem
Détail de la couverture de Gus - Happy Clem © Christophe Blain - Dargaud

Voler, c’est mal. Et si c'est fait, il faut "rendre l'argent" ! Sauf que du côté des livres , sans le vol, Arsène Lupin ne serait qu'un bourgeois confortablement installé dans les réseaux mondains, Robin des Bois ne pourrait donner aux pauvres et jean Valjean perdrait de son épaisseur dramatique. Et si vous en doutez encore, lisez Gus, une bande dessinée signée Christophe Blain, parue chez Dargaud.

Nous sommes dans un western. Un ancien truand, Clem Denner, a ouvert une quincaillerie à San Fransisco. Il a une femme romancière, qu’il adore, une petite fille exquise mais, mais… Quand il ouvre un journal et qu’il lit les exploits de son ancien complice, prénommé Gus, le goût du carnage lui revient.

Alors Clem enfourche son cheval, charge son revolver et s’en va dévaliser des banques. Et nous, lecteurs, nous voilà embarqués!

Alors, le temps d’un apéro, nous partagerons un amuse bouche avec Christophe Blain, meilleur que dans un saloon.

Christophe Blain : comment j'ai dessiné Gus

La leçon de dessin :

ALLER + LOIN I Christophe Blain commente quelque page de du tome 4 de Gus paru chez Dargaud

Le coup de cœur du libraire

En partenariat avec la revue Page des libraires

Cette semaine, c'est Gaëlle Maindron de la librairie Livres in room à Saint-Pol-de-Léon qui conseille à notre invité : L'Homme des vallées perdues de Jack Schaefer, aux éditions Libretto. 1889. Un cavalier solitaire s’arrête l’espace d’une saison dans une ferme du Wyoming dont il va bouleverser le quotidien.

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.