Bruno Donnet a regardé les vœux du président de la République en se demandant en quelle année on pouvait bien être.