Une jolie histoire d'amitié, et un groupe de rock constitué d’une belle brochette d’animaux sauvages !

"Le jardinier qui cultivait des livres" & "Les animaux de Palm Springs"
"Le jardinier qui cultivait des livres" & "Les animaux de Palm Springs" © éditions deux / éditions l'agrume

"Le jardinier qui cultivait des livres", de Nadine Poirier et Claude K. Dubois

Une histoire qui nous conte joliment l’importance de la lecture et le pouvoir de livres. 

Un jardinier passionné de livres aimait raconter des histoires aux gens de son village ; il frappait même de porte en porte, à toute heure, pour lire ses extraits préférés.

C’est sympathique mais ça peut aussi user, si bien qu’il se fit chasser du village. Aussi dans sa nouvelle maison éloignée, il enfouissait des mots dans la terre de son jardin et faisait pousser des romans, des albums, des BD.

Un matin, il découvrit une petite fille sous un voile, vêtements souillés, pieds nus mais souriante.

Où sont tes parents ?"

Je n’ai pas de parents. Les gens du village m’accueillent à tour de rôle mais jamais longtemps. Ils trouvent que je dérange."

Notre jardinier n’avait nulle envie qu’on vienne troubler sa paix.

Tu sais je lis tout le temps. Au fait vous saviez que lez crapauds grandissent toute leur vie ?", lance désinvolte la fillette.

On est un peu dans une ambiance à la Ernest et Célestine, avec l’un qui épaule et valorise l’autre, et notre jardinier qui fait déjà des choses extraordinaires, en fera d’autres et ira au-delà de ce qu’il pense savoir faire grâce à la fillette. Et oui, il comprend aussi qu’il est capable de s'occuper d’un enfant.

"Le jardinier qui cultivait des livres", de Nadine Poirier Claude K. Dubois, Edition D’eux mars / Dès 5-7 ans

"Les animaux de Palm Springs", écrit et illustré par Mathilde Payen et Iris Pouy

Le jour se lève sur la petite ville de Palm Springs, perdue au cœur du désert américain.

Allongé sur l'herbe, entre une boîte aux lettres et deux cactus, un vieux coyote s'étire, songeur :

Encore une nuit à rêver de sa vie d'avant : il avait beau avoir le ventre vide, il était alors libre de jouer de la guitare en hurlant à la lune !

Ce coyote n'était autre que le leader du groupe de rock The Lonely Cactus. 

Il menait alors, avec les autres animaux membres du groupe, une vie d'artiste qui n'était pas de tout repos. Mais les chemins de chacun ont fini par se séparer avec la promesse d'une vie meilleure.

Voilà le livreur de journaux qui passe à toute vitesse sur sa bicyclette. Incroyable ! 

En couverture du Soleil Californien, Elvis annonce son retour à Palm Springs. Mèche gominée et sourire charmeur, le rockeur de renommée mondiale joue les tombeurs.

Le cerveau du coyote entre alors en ébullition :

Si j'arrive à m'introduire chez lui pour dérober ses nouvelles chansons, je pourrai lui voler la vedette et à mon tour briller sur scène !"

Mais pour y parvenir, il faut retrouver les anciens membres du groupe. 

Alors direction Las Vegas, la ville des strass et des paillettes, des casinos et des grands hôtels ! Il y retrouve ses amis le raton laveur, le chat et le chien de prairie, et les convainc de rendre une petite visite à Elvis Presley à la nuit tombée...

"Les animaux de Palm Springs", écrit et illustré par Mathilde Payen et Iris Pouy, Edition de L'agrume, / A partir de 6 ans

Le lancement du livre, avec concert (ambiance rock&roll et Elvis Presley évidemment !), aura lieu le 17 septembre, à 18h30,  à la librairie La Régulière (à Paris).e…

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.