Une histoire d'amour dans l'univers du catch, et une forêt partagée entre deux frères

Les couvertures des livres jeunesse "Forêt des frères" & "M. Tigre le magnifique"
Les couvertures des livres jeunesse "Forêt des frères" & "M. Tigre le magnifique" © Éditions Gallimard Jeunesse Giboulées / Éditions Acte Sud

"M. Tigre le magnifique", de Davide Cali et Miguel Tanco

Avec son masque tigré et ses gros biscotos, c'est une évidence, ça se voit  : Monsieur Tigre est un catcheur.  

Sur le ring, c’est le plus fort ! Ses prises sont connues dans le monde entier. 

Il met ses adversaires KO grâce au fracasse-tête, au coup du lapin, au câlin fatal. 

Le plus grand rival de Monsieur Tigre, c’est... LA GRIFFE NOIRE. 

Heureusement, il a aussi des amis comme Starcrash, l'écureuil volant, ou Eva Diva. 

En fait, quand le match se termine, tout le monde est ami. Même les rivaux. 

Seulement, lorsque les projecteurs s’éteignent, l'amitié reste au vestiaire, et Monsieur Tigre est seul. 

En dehors du ring, les gens sont parfois méchants, gratuitement, juste comme ça. 

Mais en dehors du ring, il ne peut pas les faire virevolter comme il a l'habitude de le faire avec ses adversaires. Il aimerait mais se retient.

Et puis, il y a... ELLE. 

Chaque fois que Monsieur Tigre la voit, il a les jambes en coton. Et son ventre se met à gargouiller comme quand il a été  malade après avoir mangé trop de pastèque. 

Derrière le masque effrayant et les muscles saillants, il y a un cœur ! 

Avec la touche d'extravagance propre au milieu du catch, l'album déconstruit les codes de la masculinité.  Ainsi, « M. Tigre le magnifique » raconte une histoire d'amour placée sous le signe de la timidité avec un héros qui renverse les stéréotypes, pour un livre plein d'empathie et d'espoir.  

"M. Tigre le magnifique", de Davide Cali et Miguel Tanco, Gallimard Jeunesse / A partir de 4 ans

"Forêt des frères", de Yukiko Noritake

Une très belle réussite avec peu de paroles, à lire à partir de 5 ans, et surtout pour tous les âges, parents, grands parents !

C’est l’histoire de deux frères qui héritent chacun de la moitié d’une même forêt. Que vont-ils en faire ? 

"Etre ici, juste bien", dit l’un. 

"Penser à la suite", dit l’autre.

Se faire une petite place, pour l’un ; faire de la place, pour l’autre.

Le premier s’installe simplement, il aime la nature comme elle est.

Quant au second, il a de grands projets et modifiera considérablement le paysage. 

Dans chaque forêt, une mystérieuse jeune fille est là pour les accueillir, symbole de l’esprit de la nature. 

Se nourrir de son potager et de ses amis pour l’un ; s’enrichir pour l’autre, qui ne voit dans la nature et les ressources qui l’entourent qu’une source de profit.

Une des forêts reste bien vivante et sauvage avec ses bêtes et ses arbres ; l’autre disparaît.

La force de cet album  ? 

Il y a pléthore de bons et mauvais albums nécessaires qui pointent la dévastation de la nature et le pillage de la planète.  Yukiko Noritaké ne nous assène pas la catastrophe écologique mais pointe subtilement l’effondrement lié au désir de croissance et à l’urbanisation galopante. 

"Forêt des frères", de Yukiko Noritake, Actes sud junior / Dès 5 ans

L'équipe
Contact