Une jolie histoire d'amitié, et une colocation bien originale !

Couvertures des livres jeunesse "Jean et Nemo à l'aventure" & "Une carapace pour deux"
Couvertures des livres jeunesse "Jean et Nemo à l'aventure" & "Une carapace pour deux" © Éditions Hélium / Éditions L'Étagère du bas

"Jean et Nemo à l'aventure", de Madalena Moniz

Jean et Nemo se connaissent depuis très, très longtemps. Peut-être plus longtemps que ce que vous pouvez imaginer.

Jean et Nemo sont amis depuis leur premier rêve.

S'ils savent tout l'un de l'autre, ils n'en demeurent pas moins très différents ; ou disons plutôt qu'ils sont très complémentaires !

Jean n'est pas très sûr de lui. Nemo est intrépide.

Depuis toujours, les deux garçons doivent beaucoup l'un à l'autre.

Jean aime les histoires d'aventure. Nemo vit les histoires que Jean lui raconte.

Il faut dire que la vie de Nemo ne serait pas si intense sans la complicité de Jean, qui est bien souvent le cerveau de leurs opérations.

Jean manque de conviction. Nemo manque d'hésitation. Jean admire le courage de Némo. Némo est convaincu que Jean est aussi courageux que lui.

Ainsi, il n'y a jamais de compétition entre eux. Chacun met à profit ses forces pour fondre, soudre d'avantage leur amitié.

"Jean et Nemo à l'aventure" est un album tout en subtilité dans sa façon de raconter comment l'imagination cultive la confiance en soi. Ses illustrations éthérées à l'aquarelle nous plongent dans un univers digne du pays des merveilles. 

Ce livre invite alors au dépassement de soi, à puiser pour dénicher ses propres ressources tout en cultivant son imaginaire, par l'évasion et la culture.  

"Jean et Nemo à l'aventure", de Madalena Moniz, Editions Hélium / à partir de 4 ans

"Une carapace pour deux", d'Eric Sanvoisin et Delphine Jacquot

Un album qui s’ouvre à l’horizontale ! 

Une tortue se plait beaucoup chez elle mais la solitude lui pèse ; il lui faut quelqu’un pour lui tenir compagnie.

"Qui veut dormir sous ma carapace ?"

Elle décide alors de mettre sa maison en colocation. 

10 jours après, aucune réponse. Elle s’en va houspiller le facteur pigeon voyageur qui ne lui remet pas son courrier : 

"C’est-à-dire que vous n’avez pas d’adresse fixe, vous bougez tout le temps, comment voulez-vous que je vous retrouve ?! Je vous donne vos trois lettres."

Celle d’un éléphant qui ne veut plus dormir sous la pluie… Dommage sa carapace n’est pas assez grande.

Celle d’une fourmi... Mais ça travaille tout le temps, une fourmi se lève tôt, se couche tard, impossible.

La 3e lettre postée par un lièvre lui convient !

Mais assez vite, elle déchante. 

"Maudit lièvre, tu es si bruyant que la nourriture m’entend arriver de très loin à présent. Allez ouste, finie la colocation !"

La grande force de cet album repose sur les illustrations. 

Certes, texte rythmé, rebondissant avec humour absurde d'Eric Sanvoisin donc assez évident pour les petits. 

Mais avec la force de ses crayons de couleurs, Delphine Jacquot nous offre des images vives, mariant les ruptures de plan qui ne lâchent pas le regard des enfants. De la belle extravagance ! 

"Une carapace pour deux", d'Eric Sanvoisin et Delphine Jacquot, Editions L’étagère du bas / Dès 5 ans

L'équipe
Contact