Deux histoires philosophiques, deux contes animaliers pour surmonter nos appréhensions et aller à la rencontre de "l'Autre".

Couvertures des deux livres
Couvertures des deux livres

" Les voisins sauvages", d'Ulrika Kestere

Notre lapin ravi est en route vers sa maison de campagne.....Mais en arrivant à la maison, Lapin a très peur. Quatre fauves boivent l'eau de sa fontaine :

Nous devons boire à cette fontaine, dit le lion mollement.

Lapin se réfugie dans sa maison et se dit qu'il doit les apprivoiser :

Organise une fête- lui conseille sa mère, le forçant au contact - pour apprendre à connaître tes nouveaux voisins.

Après avoir dansé, ils sont tous devenus de gentils petits chats domestiques :

Que tu es grand Lapin !, miaule le tigre chat.

► "Les voisins sauvages", d'Ulrika Kestere, Editions l'étagère du bas / Dès 3 ans

"Le loup, le canard et la souris", de Mac Barnett et Jon Klassen

Un matin, une souris croise un loup....et l'histoire pourrait s'arrêter là : le loup la dévora vite fait.

Mais c'était sans compter l'étonnante rencontre qu'elle s'apprête à faire à l'intérieur du ventre du prédateur, tandis qu'elle se lamente sur son sort en poussant de grands :  " Ouh ! Ouh là là !".

Tais- toi !(....) j'essaie de dormir, moi.

Le grognon en question, c'est un canard, qui a lui-même été gobé par le loup. C'est une situation qu'il vit étonnamment très bien :

Quand je vivais dehors, j'avais toujours peur d'être avalé par un loup. Ici, je n'ai pas cette crainte.

Pour célébrer leur colocation nouvelle, ils font la fête, mais cela cause une sacrée indigestion au loup :

Ouh là là ! Je n'ai jamais eu aussi mal. C'est sûrement un truc que j'ai mangé. 

► "Le loup, le canard et la souris", de Mac Barnett et Jon Klassen, Editions L'école des loisirs / A partir de 4 ans

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.