Un enfant qui rêve de devenir un fleuve, et des leçons à l'attention des jeunes filles.

"L'enfant fleuve" & "Tout ce que j'aimerais dire aux filles"
"L'enfant fleuve" & "Tout ce que j'aimerais dire aux filles" © Editions Le diplodocus / Editions Albin Michel

L'enfant-fleuve de Cécile Elma Roger, illustré par Eve Gentillhome, Ed. Le diplodocus dès 5 ans

Il y a des enfants qui rêvent de devenir astronautes, artistes, pompiers…Et puis il y a ceux qui envisagent leurs rêves différemment. C'est le cas d'Abel : 

Moi, quand je serai grand, je serai un fleuve. 

Voilà de quoi décontenancer ! Ses amis s'empressent de lui faire comprendre que son rêve n'est pas des plus malins... 

Abel, si tu étais un fleuve…Tu bougerais sans arrêt. Ce serait trop fatigant… 

Malgré l'évidence de l'avertissement, notre rêveur ne se démonte pas. 

Mais tu n’aurais plus de jambes ! 

L'argument fait mouche ! À moins que.... 

Et pourtant, je galoperais plus vite que jamais. Je traverserais même des continents entiers. Je n’aurais plus besoin de mes petits pieds.

Qu'est-ce qu'un rêve, si ce n'est le fruit le plus intime de notre imagination ? C'est ce que rappelle l'album « L'enfant-fleuve » , qui étonne par sa marginalité. D'abord avec ce héros, enfant singulier et sensible, rêveur invétéré même de l'impossible, et qui se révèle particulièrement éloquent sous la plume de Cécile Elma Roger. Puis par les illustrations d'Ève Gentilhomme, joyeuse débauche abstraite de formes et de couleurs, dont l'attraction est telle qu'elle plonge irrémédiablement dans une contemplation chimérique. En plus de raconter la force infinie et incorruptible de l'imagination, le récit se colore d'une teinte écologiste, dans un appel discret et sincère au respect de l'environnement.

L'enfant-fleuve de Cécile Elma Roger, illustré par Eve Gentillhome, Ed. Le diplodocus dès 5 ans

Tout ce que j’aimerais dire aux filles de Sophie Carquain Barbara Brun Ed. Albin Michel Jeunesse

Voici un livre pour encourager les petites filles à réaliser leurs rêves et ne jamais baisser les bras. Il prodigue des conseils qui seront bien utiles : 

N’écoute pas ceux qui te disent, ce n’est pas pour toi. Si tu rêves d’occire le dragon, ne te dis pas "C’est pour les garçons". Donne de la voix, ne t’excuse pas d’exister 

Le livre recueille des témoignages de grandes dames comme Germaine Tillion ou Christian Taubira … 

Si tu es la cible de méchancetés sur ton physique, la couleur de ta peau, parles-en aux adultes autour de toi ! Ne ravale pas tes larmes

Beaucoup d'exemples historiques de femmes/filles engagées, comme cette jeune résistante de 14 ans qui accompagna des aviateurs alliés en zone libre 

Dans les livres d’école les femmes sont invisibles ! Ou bien elles jouent un rôle mineur. Dans les livres de maths : aucune mathématicienne n’est citée !

Ce livre démonte les clichés machistes. Il dit aux filles "Tu n’es pas une imposture ne te dévalorise pas". Des leçons de vie, d’histoires, de sociologie, de psychologie pour pulvériser les clichés avec cette phrase clé "Tu ne peux pas savoir à quel point tu es forte".

Tout ce que j’aimerais dire aux filles de Sophie Carquain Barbara Brun Ed. Albin Michel Jeunesse

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.