L'Atelier fantôme de Stéphane Hessel

Stéphane Hessel est mort il y a un an, laissant derrière lui le souvenir d’un militant. Militant de la paix, cet ancien résistant, déporté à Buchenwald, ancien diplomate et ambassadeur, s’impliquait souvent dans la cité : dans la défense de la nature à travers un engagement auprès des écologistes, dans le conflit israélo palestinien, rêvant que les deux parties réussissent à s’entendre. Il militait aussi pour la poésie. Il connaissait des dizaines de poèmes par cœur, en français, en anglais, en allemand, lui le natif de Berlin naturalisé français à l’âge de 8 ans.

En janvier 2010, dans son salon, chez lui à Paris, quelques mois avant la sortie et le succès du petit livre « Indignez-vous », (plus de 4 millions d’exemplaires vendus), Stéphane hessel avait confié son amour de la poésie et de la langue, un amour pas intellectuel ni cérébral porté aux poètes mais qui s’inscrivait pleinement dans la vie…

Stéphane Hessel
Stéphane Hessel © Cinétévé

Les liens

L'atelier sur Facebook

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.