Ce n'est pas rien ce qu'a annoncé, le ministre du budget hier. Eric Woerth a décidé de prolonger l'action de la cellule de régularisation fiscale qu'il a mise en place, à la fin de l'été dernier. Au moment où il révélait être en possession d'une liste de 3000 fraudeurs au fisc français... 3 000 détenteurs de comptes bancaires en Suisse. Le ministre leur donnait 6 mois pour se déclarer. Et régulariser leur situation. On a beaucoup pensé à un "bluff" quand Eric Woerth s'est lancé, fin août. La liste existait-elle vraiment? On sait aujourd'hui qu'elle existe bel et bien. Son origine est frauduleuse (le vol de données, dans une banque en Suisse), mais elle est exploitable, semble-t-il, par les agents du fisc. En fait, le bluff du ministrre du budget était ailleurs! Son ultimatum n'en était pas un. La date du 31 décembre 2009, présentée comme la "date limite" pour se dénoncer au fisc n'en était pas une! Eric Woerth l'a donc révélé, hier: il souhaite prolonger l'action de la cellule de Bercy. La cellule en tant que telle va fermer, mais elle va, en quelque sorte se multiplier (c'était donc une "cellule souche", si je peux me permettre) puisque l'administration fiscale va pouvoir, à l'avenir, travailler dans le même esprit: c'est-à-dire accueillir, et traiter, les contribuales qui viendront spontanément demander à régulariser leur situation. Ils devront alors rapatrier leurs capitaux et payer tous les impôts qu'ils doivent. Pour tous ceux qui ne viendront pas "spontanément", le ministre promet des contrôles fiscaux, au final bien plus sévères. Pour Eric Woerth, c'est la bonne méthode: elle est juste. Et elle rapporte de l'argent à l'Etat. Le bilan de la cellule de régularisation sera présenté, dans quelques jours, mais déjà le ministre affirme que 3000 personnes se sont présentées (soit exactement le nombre de sa fameuse liste!). Sur la moitié des dossiers traités à ce stade, 500 millions d'euros d'impôts divers et variés ont été récoltés. Pour un total de quelques 3 milliards d'euros rapatriés en France, grâce à cette cellule! Eric Woerth parle d'un "succès considérable". Mais oublie de rappeler qu'on estime, pour la France, à (au moins) 50 milliards d'euros l'évasion fiscale totale: il reste donc beaucoup à faire. Et il s'énerve aussi, quand on lui rappelle qu'en Italie, l'amnistie fiscale a permis de rapatrier 95 milliards d'euros, dont 5 sont allés directement dans les caisses de l'Etat... Soit 10 fois plus que sa cellule! Le film "Avatar" fait sauter tous les compteurs! La super-production en 3D de James Cameron était déjà considéré comme l'un des films les plus chers de l'histoire (si ce n'est le plus cher): un coût de production entre 300 et 500 millions de dollars, Avatar bat, maintenant, tous les records de recettes. Plus d'un 1 milliard de dollars engrangés, depuis sa sortie. Il y a 17 jours seulement. Et les prévisions laissent penser que les recettes pourraient grimper jusqu'à 4 milliards dollars. A Tokyo, le gouvernement japonais vole au secours de Japan Airlines. La compagnie aérienne est en grande difficulté. On la disait même au bord du dépôt de bilan, la semaine dernière. Hier, le gouvernement japonais lui a finalement accordé une aide supplémentaire (le doublement d'un prêt d'urgence) pour lui permettre de surmonter ses problèmes de trésorerie. La bourse de Tokyo apprécie: le titre Japan Airlines a gagné plus de 30%, lors de la séance de ce matin!

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.